News

“ Je n’ai aucune ambition d’être président du Mali ”, déclare Mahmoud Dicko à FRANCE 24

Publié le:

Les pourparlers pour résoudre une crise politique au Mali restent au point mort après que les commandants militaires ont renversé le président Ibrahim Boubacar Keita lors d’un coup d’État le 18 août. Les dirigeants ouest-africains veulent que le pouvoir soit transféré à un gouvernement civil d’ici un an, mais la junte au pouvoir propose d’attendre jusqu’en 2023 FRANCE 24 a rencontré le chef de l’opposition de facto et l’imam Mahmoud Dicko au Mali.

De nombreux Maliens considèrent Mahmoud Dicko, un imam conservateur et un acteur important dans les manifestations de masse de l’opposition plus tôt cette année, comme un futur dirigeant de leur pays. Mais Dicko lui-même insiste sur le fait qu’il n’est pas un président en herbe. Alors qu’est-ce qu’il veut pour le Mali?

“Je sais ce que je fais de mieux, conduire les gens dans la prière. C’est ma vocation et, insh’allah, je vais rester imam. Je n’ai aucune ambition d’être président du Mali”, a-t-il déclaré aux journalistes de FRANCE 24 qui sont allés à sa rencontre. .

Dicko a déclaré qu’il n’y avait aucune raison de ne pas faire confiance aux soldats maliens, mais que cette confiance ne signifie pas leur donner carte blanche pour faire ce qu’ils souhaitent avec le pays.

Nadia Massih de FRANCE 24 a déposé ce rapport. Cliquez sur le lecteur vidéo ci-dessus pour regarder le rapport dans son intégralité.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page