Sports

Le Norvégien Alexander Kristoff se remet d’un accident pour remporter la première étape chaotique du Tour de France

L’étape de 156 km (97 miles) a débuté et s’est terminée dans la plus grande ville de la Côte d’Azur, mais les conditions inhabituelles avec des pluies persistantes ont vu un certain nombre de prétendants de haut niveau frapper le tarmac dans des chutes meurtrières.

Kristoff faisait partie des victimes mais a bénéficié d’une “trêve” décrétée par les coureurs de tête du peloton, qui a considérablement ralenti pour des raisons de sécurité, permettant aux victimes d’accidents de rattraper leur retard et de disputer l’arrivée.

Ce n’est que dans les dernières étapes que la course a repris pour de bon, bien qu’un autre accident de masse juste à moins de 3 km (2 miles) de la fin, ait laissé le favori de la maison Thibaut Pinot parmi les victimes, le Français se levant pour terminer l’étape sans blessure grave. .

Le pilote de l’UEA Team Emirates, Kristoff, a utilisé son expérience dans la rafale finale pour remporter les honneurs du champion du monde Mads Pedersen du Danemark et du pilote néerlandais Cees Bol. Peter Sagan, sept fois vainqueur du maillot vert, a terminé cinquième au tableau de bord pour la ligne.

Pour Kristoff, 33 ans, ce fut l’un des moments forts de sa carrière et d’autant plus remarquable d’avoir perdu environ six minutes dans sa chute.

“C’est un maillot jaune. J’ai toujours rêvé de le porter. Maintenant, c’est un rêve qui se réalise. Vous ne pouvez pas rêver d’un meilleur départ”, a-t-il déclaré à Eurosport.

Le champion en titre Egan Bernal, de Colombie, a terminé en toute sécurité dans le peloton, mais l’un de ses principaux coureurs de soutien de l’équipe Ineos, Pavel Sivakov, a perdu deux fois.

Le compatriote de Bernal, le capitaine d’Astana, Miguel Angel Lopez, a subi une chute particulièrement violente dans une descente qui l’a vu claquer la tête la première dans un panneau de signalisation.

L’un des autres favoris de la course, le Slovène Primoz Roglic a terminé en même temps que Bernal, le pilote Jumbo-Visma résumant l’humeur du peloton lors du premier jour d’une course de trois semaines.

“Nous voulions tous simplement ne pas faire de choses stupides. Vous pouvez toujours avoir une course et un sprint, mais personne n’avait l’intention de s’écraser le premier jour”, a-t-il déclaré à ITV 4.

Tour de France: aux prises avec l'organisation de la course cycliste la plus difficile au monde dans une pandémie

Roglic, qui a fait preuve d’une forme impressionnante dans les courses d’échauffement, devrait se mettre en avant lors de l’étape de 186 km (115 miles) de dimanche, partant et terminant à nouveau à Nice, mais avec deux ascensions majeures pour tester les jambes des prétendants. pour le classement général.

La tournée devait initialement commencer fin juin, mais comme la plupart des grands événements sportifs, a été reportée en raison de la pandémie de coronavirus.

Il se déroule avec des protocoles de santé stricts en place, les équipes étant menacées d’expulsion si deux ou plusieurs membres de leur entourage, y compris les coureurs et le personnel de soutien, sont testés positifs pour Covid-19.

Les supporters, qui normalement emballent les bords des routes, en particulier dans les grandes montées, font face à de lourdes restrictions et seuls 100 spectateurs ont été autorisés à entrer dans la zone d’arrivée sur la Promenade des Anglais samedi.

Avec l’augmentation des infections à Covid-19 en France, il y a eu des spéculations selon lesquelles le Tour pourrait même ne pas atteindre son arrivée traditionnelle à Paris, mais le ministre français des Sports et de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a donné un message optimiste.

“Vous ne pouvez pas exclure l’annulation du Tour, mais il a été si bien préparé que les possibilités que cela se produise sont très faibles”, a cité l’Agence France-Presse sur la ligne de départ samedi.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page