News

Le président nigérien exhorte la junte militaire malienne à travailler avec la CEDEAO pour trouver une solution à la crise politique

Les soldats maliens sont accueillis par des manifestants à leur arrivée sur la place de l’indépendance. / AFP

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a déclaré lundi que la junte militaire au Mali devait travailler avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest pour trouver une solution à la crise politique dans le pays.

Issoufou, l’actuel président du bloc ouest-africain, a fait ces remarques lors de l’ouverture de la 57ème session ordinaire de l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO.

«Il est du devoir de notre communauté d’aider les Maliens à rétablir rapidement toutes les institutions démocratiques. La junte militaire doit nous aider à aider le Mali », a déclaré Reuters cite le président nigérian.

L’armée malienne a évincé le président Ibrahim Boubacar le 18 août après des semaines de manifestations dans le pays.

L’homme de 75 ans et son Premier ministre Boubou Cissé ont été arrêtés aux côtés d’autres responsables gouvernementaux après la décision des militaires.

Keita a été détenu pendant 10 jours, l’armée justifiant cette décision en disant que c’était nécessaire pour sa propre sécurité. À sa libération, il a été transporté à l’étranger pour des soins médicaux.

Le sommet de la CEDEAO à Niamey devait se concentrer sur la situation au Mali ainsi que sur la situation du COVID-19 dans la région.

Parmi les dirigeants qui se sont rendus à Niamey pour le Sommet figurent le Nigérian Muhammadu Buhari, le Ghana Nana Akufo-Addo, le Sénégalais Macky Sall et le Gambien Adama Barrow.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page