News

Un glissement de terrain laisse plus de 560 personnes sans abri dans l’est de l’Ouganda

Carte de l’Ouganda.PHOTO

Un glissement de terrain déclenché par des pluies torrentielles dans le district de Mbale, dans l’est de l’Ouganda, a laissé 567 personnes sans abri, a annoncé mardi une agence de secours.

La Croix-Rouge ougandaise de la Croix-Rouge (URCS) a déclaré dans un communiqué que les personnes déplacées sont maintenant campées à l’école primaire de Buwangwa après que leurs maisons ont été détruites pendant les fortes pluies de dimanche soir.

Le glissement de terrain a également fait une personne morte après que sa maison a été complètement détruite et couverte de boue.

L’URCS a déclaré que sept villages avaient été touchés par l’incident et que les familles déplacées se trouvaient à l’école primaire.

«Les mères et les enfants sont les plus touchés par des besoins énormes allant du manque de vêtements chauds, de nourriture et de tous les besoins de base pour faire face aux intempéries pendant le déplacement», indique le communiqué.

“La Croix-Rouge travaille en étroite collaboration avec le comité de gestion des catastrophes du district de Mbale pour gérer les familles avec des mécanismes d’adaptation initiaux au milieu de la menace mortelle du COVID-19”, a ajouté le communiqué.

L’agence de secours a déclaré que la distanciation sociale à l’école où les déplacés sont campés est mise en avant pour arrêter la propagation possible du COVID-19.

Les montagnes de l’est de l’Ouganda subissent parfois des glissements de terrain pendant la saison des pluies.

Article précédentL’affaire de corruption contre Jacob Zuma reportée au 8 décembre
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page