News

Le Soudan annonce une urgence pour protéger l’économie

PHOTO DE FICHIER: Un oiseau survole la convergence entre le Nil Blanc et le Nil Bleu à Khartoum, au Soudan, le 17 février 2020. REUTERS / Zohra Bensemra / File Photo
PHOTO DE FICHIER: Un oiseau survole la convergence entre le Nil Blanc et le Nil Bleu à Khartoum, au Soudan, le 17 février 2020. REUTERS / Zohra Bensemra / File Photo

Le Soudan a décidé jeudi de réactiver l’état d’urgence économique et de créer des forces conjointes pour protéger l’économie nationale dans le but d’arrêter la détérioration de la livre soudanaise qui a dévalué environ 45% en 10 jours.

“La réactivation de l’état d’urgence économique comprend des procédures et des lois dissuasives pour protéger l’économie et la déclaration de tribunaux d’urgence et de poursuites”, a déclaré Hiba Ahmed Ali, ministre par intérim des Finances et de la Planification économique du Soudan, lors d’une conférence de presse à Khartoum.

«La hausse insensée du prix de change du dollar américain était… plutôt un processus de sabotage de l’économie soudanaise et de suffocation pour le gouvernement», a-t-elle ajouté.

Elle a répété que le gouvernement n’hésiterait pas à dissuader les manipulateurs.

La monnaie soudanaise continue de baisser par rapport aux devises étrangères, principalement le dollar américain, alors que le taux de change d’un dollar américain a atteint 270 livres soudanaises sur le marché parallèle jeudi contre le taux de change officiel fixé par la banque centrale à 55 livres.

La détérioration du prix de change de la livre soudanaise a conduit à une hausse significative des prix des produits de base et essentiels, qui a intensifié la souffrance des citoyens.

Le Soudan traverse une grave crise économique depuis la sécession du Soudan du Sud en 2011, en raison de laquelle le Soudan a perdu 75% de ses revenus pétroliers.

Article précédentL’Algérie reprendra ses activités sportives à partir du 15 septembre
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page