News

Les dirigeants égyptiens et français discutent des problèmes régionaux

LE CAIRE, ÉGYPTE – 28 JANVIER: (—- UTILISATION ÉDITORIALE UNIQUEMENT CRÉDIT OBLIGATOIRE – “PRÉSIDENCE DE L’ÉGYPTE / DOCUMENTATION” – PAS DE COMMERCIALISATION PAS DE CAMPAGNES PUBLICITAIRES – DISTRIBUÉ EN TANT QUE SERVICE AUX CLIENTS —-) Le président français Emmanuel Macron (L) est accueilli par le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi (à droite) au palais Al Ittihadiyah au Caire, en Égypte, le 28 janvier 2019. (Photo par PRESIDENCY OF EGYPT / HANDOUT / Anadolu Agency / Getty Images)
LE CAIRE, ÉGYPTE – 28 JANVIER: Le président français Emmanuel Macron (L) est accueilli par le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi (R) au palais Al Ittihadiyah au Caire, Égypte, le 28 janvier 2019. (Photo de la PRÉSIDENCE DE L’ÉGYPTE / DOCUMENT / / Agence Anadolu / Getty Images)

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et son homologue français Emmanuel Macron ont discuté vendredi de l’évolution de plusieurs questions régionales, dont la situation en Libye.

Au cours d’une conversation téléphonique, les deux présidents ont échangé leurs points de vue sur un certain nombre de questions d’intérêt commun, a déclaré le porte-parole du président égyptien Bassam Rady dans un communiqué.

Sissi et Macron ont rejeté l’escalade en Méditerranée orientale qui affecte les intérêts des pays de la région, soulignant que la réalisation de la sécurité et de la stabilité dans la région est une priorité qui nécessite une coordination entre l’Égypte et la France.

En ce qui concerne la question libyenne, les deux dirigeants ont souligné leur soutien à une solution politique à la crise dans ce pays riche en pétrole, loin de l’ingérence étrangère et des milices armées.

Ils ont également salué les mesures positives pour parvenir à un règlement pacifique en Libye, dans le cadre d’efforts internationaux constructifs, a déclaré le porte-parole.

Les deux présidents ont également souligné l’importance d’intensifier la coordination bilatérale pour soutenir le gouvernement et le peuple libanais par tous les moyens possibles pour surmonter les répercussions de l’explosion du port de Beyrouth.

Sissi et Macron ont souligné la nécessité de soutenir le Liban pour faire face aux défis économiques et politiques actuels que traverse le pays afin de préserver sa stabilité, sa souveraineté et son unité.

Concernant le processus de paix au Moyen-Orient, il a été convenu que l’action internationale devrait être poussée vers la reprise des négociations israélo-palestiniennes dans le but de parvenir à un règlement juste et global d’une manière qui ouvre des perspectives de stabilité et de prospérité pour tous les peuples de la Région.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page