News

Le gouvernement libyen basé à l’est démissionne à la suite de manifestations

Le gouvernement libyen basé à l’est, dirigé par Abdullah Al-Thani, a présenté dimanche sa démission à la Chambre des représentants après trois jours de manifestations dans plusieurs villes de l’est.

La démission a été présentée lors d’une réunion urgente entre le président de la Chambre des représentants, Aguila Saleh, et Al-Thani, où ils ont discuté des demandes des manifestants, selon un communiqué publié par la Chambre des représentants.

Des manifestations ont éclaté dans un certain nombre de villes de l’est de la Libye contre le manque de services de base, principalement l’électricité, les soins de santé et les fonds dans les banques locales.

Au milieu de l’insécurité et de l’escalade de la violence, la Libye reste politiquement divisée entre les gouvernements de l’Est et de l’Ouest, tous deux en compétition pour la domination.

Le gouvernement basé à l’est d’Al-Thani n’est pas reconnu internationalement, contrairement au gouvernement d’accord national soutenu par l’ONU basé à Tripoli.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page