News

Les dirigeants somaliens exhortés à conclure un accord sur un modèle électoral crédible

Les partenaires internationaux ont appelé les dirigeants somaliens qui se réunissent à Mogadiscio à s’engager pleinement dans un dialogue sérieux visant à parvenir à un large accord sur un modèle électoral crédible et applicable.

Le président Mohamed Farmaajo et les dirigeants des cinq États de la région, ainsi que le gouverneur de la région de Banadir, ont lancé dimanche leur réunion à Mogadiscio pour discuter d’un modèle inclusif pour les élections prévues en décembre et février 2021.

“Les partenaires espèrent que d’autres parties prenantes politiques somaliennes clés seront également consultées, à mesure que les discussions avancent, pour élargir le soutien à un accord et à sa mise en œuvre”, ont déclaré les partenaires, dont l’Union africaine, l’UE et l’ONU, dans un communiqué conjoint publié lundi soir. .

Le pays de la Corne de l’Afrique devait organiser des élections législatives d’ici décembre, tandis que les élections présidentielles auront lieu en février 2021.

Les partenaires internationaux ont félicité le président Farmajo et les présidents des États membres fédéraux du Jubaland, du Galmudug, de HirShabelle, du sud-ouest et du Puntland, y compris le maire de Mogadiscio, pour leur participation à ces importantes réunions à Mogadiscio.

«Les partenaires internationaux demandent aux dirigeants somaliens d’être guidés par l’intérêt national et les aspirations démocratiques du peuple somalien en ce moment historique», ont-ils déclaré.
Des sources ont déclaré que les dirigeants ne se sont pas encore mis d’accord sur la personne qui gérera les sondages, car certains dirigeants ont opté pour un organe électoral conjoint tandis que d’autres préfèrent les États régionaux.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page