NewsSports

Jose Maria Bartomeu: le président de Barcelone devrait faire face au vote tandis que Quique Setien poursuit le club

Lionel Messi (à droite) a eu une dispute publique avec Bartomeu (à gauche)

Le président de Barcelone, Josep Maria Bartomeu, devrait faire face à un vote de défiance après qu’une campagne visant à sa destitution ait obtenu le soutien nécessaire.

Une requête pour retirer Bartomeu a été déposée le lendemain de la demande de transfert de Messi.

Un total de 20 731 signatures ont maintenant soutenu la motion, ce qui signifie que Bartomeu devrait faire face à un vote sur sa position.

Quelque 16 500 signatures étaient nécessaires et tant que ce nombre sera effacé lors de la vérification des documents signés, Bartomeu, 57 ans, fera l’objet d’un référendum dans les trois mois.

Le référendum potentiel sera entrepris par les 150 000 membres du club et si 66,5% d’entre eux votent contre lui, son séjour au club prendra fin prématurément.

Bartomeu doit démissionner en mars, après avoir rempli au maximum deux mandats en tant que président de club.

Mais il semble prêt à devenir le troisième président à faire face à un vote de défiance après Josep Lluis Nunez en 1998 et Joan Laporta en 2008, bien que tous deux aient survécu aux référendums ultérieurs.

Messi a accepté de rester au club, mais le ressentiment contre Bartomeu a augmenté au cours de l’année écoulée en raison de la détérioration des finances et du déclin de l’équipe sur le terrain, qui ne les a pas vus soulever aucun argenterie majeure la saison dernière.

Pendant ce temps, l’ancien manager Quique Setien et trois de ses assistants ont également annoncé jeudi qu’ils poursuivaient le club pour ne pas avoir respecté les termes de leurs contrats après avoir été limogé le mois dernier.

Ils affirment n’avoir reçu notification écrite de la résiliation de leur contrat que le 16 septembre, malgré son licenciement le 17 août.

Setien a déclaré qu’il n’avait reçu aucune compensation et qu’une lettre qui lui avait été adressée par le club mercredi “a révélé l’intention claire du club de ne pas respecter les contrats que nous avons signés le 14 janvier 2020”.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page