News

Le référendum algérien se profile comme un test pour le président et l’opposition

Une image de la carte horizontale de l’Algérie
Une image de la carte horizontale de l’Algérie

Un vote sur une nouvelle constitution en Algérie en novembre marque un tournant pour un pays qui a été secoué par d’énormes manifestations et bouleversements politiques et qui peine maintenant à sortir du tumulte.

Pour le président Abdelmadjid Tebboune, l’adoption de la charte serait un nouveau départ bienvenu après son prédécesseur, et de nombreux hauts responsables ont été renversés par des manifestations de masse l’année dernière.

Pour le mouvement d’opposition «Hirak», le référendum du 1er novembre montrera quel poids il a encore, après que ses protestations ont mis fin au règne de 20 ans du leader vétéran Abdelaziz Bouteflika mais n’ont pas réussi à réaliser ses ambitions de changement plus profond.

Les manifestations de masse hebdomadaires, qui cherchaient à balayer toute l’élite dirigeante, ont été suspendues lorsque la pandémie de coronavirus a atteint le pays d’Afrique du Nord en mars.

Abdelaziz Djerad, le Premier ministre nommé par Tebboune en janvier, a récemment déclaré au Parlement que le référendum devrait être une «journée de consensus» entre tous les Algériens.

Cela correspond au récit de Tebboune sur les manifestations de masse comme un moment de renouveau national qui a évincé les fonctionnaires corrompus et, ses fins atteintes, est maintenant terminée.

«Les demandes du Hirak sont dans la nouvelle constitution. Il est important de l’adopter », a déclaré à Reuters Abdelhamid Si Afif, un membre éminent du parti au pouvoir.

Cependant, même si cela fait maintenant six mois qu’ils ont défilé pour la dernière fois sur les boulevards du centre d’Alger, des personnalités de premier plan de l’opposition sans chef ne voient pas le chemin de Tebboune.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page