News

PHOTOS: le combat contre le COVID-19 au Malawi menacé par des personnes ignorant les mesures préventives

Des personnes sans masque facial sont vues sur un marché à Blantyre, au Malawi, le 17 septembre 2020. Au cours des derniers jours, le Malawi a enregistré quelques nouveaux cas de COVID-19 et des décès, d’une manière ou d’une autre, le développement a causé la négligence dans l’observation préventive mesures parmi de nombreuses personnes dans le pays. Les experts du pays ont conseillé aux gens de rester vigilants car la pandémie reste un problème de santé mondial. (Photo de Joseph Mizere / Xinhua)
Des personnes sans masque facial sont vues sur un marché de Blantyre, au Malawi, le 17 septembre 2020. Au cours des derniers jours, le Malawi a enregistré quelques nouveaux cas de COVID-19 et de décès, d’une manière ou d’une autre, le développement a causé la négligence dans l’observation préventive mesures parmi de nombreuses personnes dans le pays. Les experts du pays ont conseillé aux gens de rester vigilants car la pandémie reste un problème de santé mondial. (Photo de Joseph Mizere / Xinhua)

Au cours des derniers jours, le Malawi a enregistré peu de nouveaux cas de COVID-19 et de décès, d’une manière ou d’une autre, le développement a entraîné une négligence dans l’observation des mesures préventives chez de nombreuses personnes dans le pays.

Les experts du pays ont conseillé aux gens de rester vigilants car la pandémie reste un problème de santé mondial.

Plusieurs visites sur certains marchés de la ville de Blantyre montrent que de nombreuses personnes ignorent certaines des mesures de précaution contre le COVID-19. Par exemple, sur le marché de Limbe à Blantyre, de nombreux commerçants ont été vus sans masque et la plupart d’entre eux ne pouvaient pas du tout garder leurs distances avec leurs clients.

Dans une interview avec Xinhua, l’un des commerçants du marché de Limbé a déclaré qu’il était conscient que la pandémie était toujours en cours, cependant, maintenant que presque tout le monde revenait à la normale, il a décidé de ne pas se préoccuper des masques et d’autres mesures.

Un vendeur sans masque facial est vu sur un marché de Blantyre, au Malawi, le 17 septembre 2020 (Photo de Joseph Mizere / Xinhua)

«Au cours des derniers mois, j’ai suivi attentivement toutes les mesures, mais pour le moment, j’ai l’impression que les choses reviennent à la normale, presque tout le monde ici a un sentiment similaire et nous pensons que la pandémie disparaîtra bientôt», a-t-il déclaré.

Le défi de gérer les personnes qui ne suivent pas les mesures préventives dans les espaces publics est inquiétant dans de nombreuses villes du Malawi et les experts ont averti que si la tendance reste incontrôlée, le virus peut à nouveau frapper.

Pendant ce temps, le Blantyre Health Office (DHO) et la mairie de Blantyre se sont lancés dans plusieurs initiatives pour tenter d’inverser la tendance.

Une photo prise le 17 septembre 2020 montre un panneau d’affichage demandant aux gens de rester chez eux au milieu de la pandémie COVID-19 à Blantyre, au Malawi. (Photo de Joseph Mizere / Xinhua)

Selon Anthony Kasunda, responsable des relations publiques du conseil municipal de Blantyre, le conseil a décrit plusieurs programmes, y compris l’éducation civique mobile, pour s’assurer que chaque Malawien est à jour avec les informations sur le COVID-19.

«C’est une grande préoccupation de noter que certaines personnes choisissent d’ignorer les mesures préventives, car le conseil fait tout son possible pour s’assurer que les gens continuent à les suivre, à partir de maintenant, le conseil continue à faire de l’éducation civique à travers les médias et le mobile éducation civique publique », a-t-il déclaré.

De même, DHO a soulevé une inquiétude à ce sujet, selon Gift Kawalazira, le directeur de la santé et des services sociaux du DHO à Blantyre, l’évolution est alarmante et le bureau de santé ne se reposera pas tant que la tendance ne sera pas inversée.

Des personnes sans masque facial sont vues sur un marché de Blantyre, au Malawi, le 17 septembre 2020 (photo de Joseph Mizere / Xinhua)

«Bien que le nombre de cas diminue chaque semaine, cela ne signifie pas que le combat est terminé. Je voudrais implorer tous les Malawites de rester prudents pendant cette période. Il faut rappeler à tout le monde que la pandémie est réelle et qu’elle tue », a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, la mairie de Blantyre a fait don de plusieurs articles de protection personnelle, notamment des masques, à des écoles qui viennent d’ouvrir.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page