News

L’ONU dit que plus de 200000 enfants réfugiés ne sont pas scolarisés en Éthiopie à cause du COVID-19

Image VCG

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré mardi que plus de 200 000 enfants réfugiés ne sont pas scolarisés en Éthiopie en raison de la pandémie actuelle de COVID-19.

«Le ministère éthiopien de l’éducation a lancé des consultations avec les partenaires de l’éducation et de la santé sur une éventuelle réouverture d’écoles au cours de la nouvelle année scolaire. Les écoles ont été fermées depuis mars en raison du COVID-19, laissant plus de 200 000 enfants réfugiés non scolarisés », a déclaré l’agence des Nations Unies pour les réfugiés dans son rapport de situation publié mardi.

Le pays d’Afrique de l’Est est l’un des plus grands pays d’accueil de réfugiés en Afrique, abritant environ 779 261 réfugiés et demandeurs d’asile enregistrés au début de ce mois, selon les derniers chiffres de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés.

Selon l’agence, les activités de soins de santé primaires essentielles sont maintenues dans tous les camps de réfugiés, qui font actuellement partie de la campagne nationale en cours pour améliorer la sensibilisation et le dépistage du COVID-19.

Il a également noté que 200 000 masques supplémentaires avaient été livrés aux camps de réfugiés pour améliorer la protection des intervenants de première ligne, tandis que des thermomètres infrarouges, des gants jetables et des masques chirurgicaux avaient été achetés pour distribution.

Le HCR a toutefois souligné que les réfugiés continuent de ne recevoir qu’environ 84 pour cent de la ration alimentaire standard minimale de 2 100 kcal par personne et par jour. «Cela a maintenu le taux de malnutrition aiguë globale dans la plupart des camps au-dessus des normes acceptables.»

Il a également déclaré avoir reçu 1,8 million de dollars américains de Education Cannot Wait (ECW) pour renforcer sa réponse au COVID-19 dans le domaine de l’éducation.

Le ministère éthiopien de l’Éducation travaille également avec des partenaires pour élaborer des directives sur la manière d’atténuer le COVID-19 et de garantir un environnement d’apprentissage sûr.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page