News

3 soldats tués dans une embuscade dans le centre du Mali

Des soldats mutins maliens ont été vus devant un camp militaire à Kati, près de Bamako, au Mali, le 19 août 2020 (Xinhua / Habib Kouyate)
Des soldats mutins maliens ont été vus devant un camp militaire à Kati, près de Bamako, au Mali, le 19 août 2020 (Xinhua / Habib Kouyate)

Trois soldats maliens ont été tués et quatre autres blessés dans une embuscade mercredi à Boulkessy, une ville de la région centrale de Mopti au Mali, a indiqué le ministère de la Défense.

«Le 23 septembre, vers 12 h 45 (12 h 45 GMT), une équipe de patrouilles des FAMa (forces armées maliennes) a été prise en embuscade au sud de Boulkessy», a indiqué le ministère dans un communiqué de presse.

Le ministère a «fermement» condamné cette attaque lancée par des groupes terroristes armés et a salué «le courage et la détermination de vaillants soldats qui se sont battus pour repousser l’ennemi et maintenir leur position».

Cette attaque est intervenue deux jours après que le vice-président de transition du Mali, également président du Comité national pour le salut du peuple, eut promis de mettre la FAMa dans des conditions de combat et de gagner la guerre contre les terroristes.

Le 30 septembre 2019, 38 personnes ont été tuées dans les attaques de Boulkessy et Mondoro dans le centre du Mali

Article précédentLe nombre de morts s’élève à 22 dans un accident de la route au sud du Nigeria
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page