NewsSports

Coronavirus: les clubs de la ligue inférieure ont besoin d’aide pour couvrir les coûts des tests, déclare le patron d’Exeter City

Matt Taylor a mené Exeter à la finale des barrages de la Ligue 2 la saison dernière lorsqu’ils ont perdu 4-0 contre Northampton Town

Le directeur d’Exeter City, Matt Taylor, souhaite que les joueurs de la Ligue anglaise de football soient testés plus souvent pour le coronavirus, mais dit que les clubs ne peuvent pas se les permettre.

Les clubs EFL ne sont plus obligés de faire régulièrement tester leurs joueurs.

Le match de la Coupe Carabao de Leyton Orient avec Tottenham était reporté après des tests positifs qui ont été payés par les Spurs.

“Je sais que mes joueurs et mon staff seraient plus à l’aise [with regular testing], mais qui paie la note? »dit le patron des Grecs.

Les tests coûtent environ 100 £ par personne, donc les faire faire deux fois par semaine pour tous les joueurs et le personnel d’entraîneurs serait une dépense supplémentaire majeure à un moment où les clubs sont en difficulté parce que les supporters sont exclus de regarder les matchs.

Exeter était l’une des huit équipes de Ligue un et deux à reprendre la saison dernière lors des barrages en juin et a été testée deux fois par semaine pendant cette période.

“En ce qui concerne la campagne de barrages, l’EFL a contribué à ce protocole de test, mais ils ont dit qu’ils ne le feraient pas à l’avenir en termes de campagne de championnat”, a déclaré Taylor.

“Leyton Orient n’a pu se faire tester que parce que Tottenham a proposé de le payer, ce qui vous montre le coût impliqué pour les clubs de la ligue inférieure.

“Nous ne pouvons pas nous permettre de faire des tests en continu, certainement pas deux fois par semaine, donc cela nous met dans une inconnue parce que maintenant nous travaillons et nous sommes actifs et nous voyageons.”

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page