News

Deux blessés dans une attaque au couteau près de l’ancien bureau de Charlie Hebdo à Paris

PARIS, FRANCE – 25 SEPTEMBRE: les agents de sécurité et médicaux français sur place après un incident devant l’ancien siège de Charlie Hebdo et la scène d’un attentat terroriste en 2015 le 25 septembre 2020 à Paris, France. Deux blessés après un coup de couteau alors que la police recherche les assaillants. Le parquet national antiterroriste français a ouvert une enquête sur la tentative de meurtre en lien avec le terrorisme à la suite de l’attentat. (Photo par Kiran Ridley / Getty Images)
Personnel médical et de sécurité français sur place après un incident devant l’ancien siège de Charlie Hebdo et scène d’un attentat terroriste en 2015 à Paris, France. (Photo par Kiran Ridley / Getty Images)

Au moins deux personnes ont été blessées vendredi à la suite d’une attaque au couteau près des anciens bureaux du journal satirique Charlie Hebdo dans la capitale française Paris, a indiqué la police.

Selon la police de Paris, les deux victimes étaient dans un état critique. Les premiers rapports indiquaient que quatre personnes avaient été blessées lors de l’attaque.

La police a conseillé au public d’éviter le 11e arrondissement de l’est de Paris où un cordon a été mis en place.

Le Premier ministre français Jean Castex, qui s’était entretenu avec des journalistes lors de l’attaque, a qualifié l’incident d ’« événement grave ».

Pendant ce temps, une personne a été arrêtée près de la place de la Bastille dans l’est de Paris en relation avec l’attaque. Un deuxième suspect a depuis été arrêté; L’AFP a rapporté citant une source judiciaire.

L’attaque a eu lieu alors qu’un procès était en cours contre 14 suspects qui auraient aidé les auteurs de l’attaque de janvier 2015 contre Charlie Hebdo. 12 personnes ont été tuées lors de cette attaque et une policière et quatre hommes ont également été tués par un homme armé au cours des deux jours suivants.

Charlie Hebdo avait commémoré le début du procès en réimprimant des caricatures controversées du prophète Mahomet qui ont déclenché des manifestations dans plusieurs pays musulmans.

Le groupe militant islamiste Al-Qaïda a alors menacé Charlie Hebdo de répéter les attaques contre ses bureaux.

L’emplacement actuel du bureau de Charlie Hebdo est tenu secret pour des raisons de sécurité.

Une enquête terroriste sur l’attaque a également été ouverte par les procureurs français.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page