News

L’Ouganda signale 154 nouveaux cas de COVID-19 alors que le nombre de morts s’élève à 71

ELEGU, OUGANDA – 2020/05/28: Un agent de santé vêtu d’une combinaison de protection à titre préventif recueille des échantillons sur écouvillon d’un chauffeur de camion pour être testé pour le coronavirus au point frontière d’Elegu. Il devra attendre des jours pour le résultat. L’Ouganda a fermé ses frontières en mars à tout le monde, à l’exception des avions cargo et des chauffeurs de camion. (Photo par Sally Hayden / SOPA Images / LightRocket via Getty Images)
PHOTO DE FICHIER: Un agent de santé recueille des échantillons sur écouvillon d’un chauffeur de camion pour être testé pour le coronavirus au point frontière d’Elegu. (Photo par Sally Hayden / SOPA Images / LightRocket via Getty Images)

Le ministère ougandais de la Santé a signalé vendredi 154 nouveaux cas confirmés de coronavirus portant le nombre de cas à l’échelle nationale à 7218.

Sur les 154 cas, 135 étaient des contacts et des alertes tandis que 19 étaient des rapatriés, tous d’Arabie saoudite.

La capitale Kampala a enregistré le plus grand nombre des 135 contacts et alertes avec un total de 45 cas, suivie d’Amudat (22), Mukono (20), Mbale (10).

Le ministère a également signalé 385 nouveaux récupérations et un décès supplémentaire, portant ces totaux respectifs à 3 611 et 71.

Au cours des dernières semaines, l’Ouganda a enregistré une augmentation régulière des cas de COVID-19, ce qui a incité les autorités à rappeler au public de se conformer aux réglementations sanitaires ou à faire face au rétablissement de mesures strictes pour contenir la propagation de la pandémie.

Le pays d’Afrique de l’Est a signalé au moins 110 cas confirmés de coronavirus au cours des 12 derniers jours consécutifs; cela comprenait une nouvelle augmentation quotidienne record des cas. Le nombre de cas au cours de cette période représente un tiers du nombre total de cas en Ouganda.

Malgré cette tendance, le président Yoweri Museveni a récemment annoncé un nouvel assouplissement des restrictions liées au COVID-19 dans le pays.

Museveni a déclaré que le pays ne pouvait pas rester perpétuellement soumis à des restrictions, évoquant la détérioration de l’économie.

Auparavant, le gouvernement ougandais avait commencé à assouplir les restrictions en mai.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page