News

La suppression des vendeurs de rue à Blantyre suscite des réactions mitigées

Une photo prise le 24 septembre 2020 montre une rue avec des véhicules garés autour des magasins après que des vendeurs de rue ont été enlevés à Blantyre, au Malawi. (Photo de Joseph Mizere / Xinhua)

Les propriétaires de magasins de la ville de Blantyre ont réagi différemment lors de l’exercice de nettoyage du conseil municipal qui a vu des vendeurs de rue chassés des rues.

Dans un développement récent, les fonctionnaires de la mairie de Blantyre, en collaboration avec la force mobile de la police, ont chassé tous les vendeurs qui faisaient leurs affaires dans des espaces interdits de la ville.

Commentant le développement, Mark Dunga, propriétaire d’un magasin de plastique à Limbé, a salué les fonctionnaires du conseil pour avoir retiré les vendeurs des locaux du magasin, affirmant que le développement leur apporterait plusieurs avantages.

«Le déménagement des vendeurs de la rue nous a procuré des avantages en tant que gens d’affaires, avant que les vendeurs ne quittent la rue, il était très difficile de distinguer un vendeur et un voleur, la plupart du temps des voleurs d’articles se cachant à l’intérieur, d’où le vol. et les cas de vol deviennent monnaie courante. Maintenant qu’ils sont partis, il nous sera facile de faire des affaires car les clients pourront désormais entrer librement dans nos magasins sans être intimidés par les vendeurs », a-t-il déclaré.

Selon le conseil municipal de Blantyre, les marchands ont été chassés des rues parce qu’ils ont défié l’ordre du conseil de quitter les marchés non désignés.

Commentant la même chose, Joseph George, un directeur de magasin chez Xiao Wei à Limbé a exprimé ses inquiétudes concernant le développement, affirmant que le déménagement allait ralentir leurs activités.

«La plupart du temps, les vendeurs dans les rues agissent comme des intermédiaires en vendant des articles qui sont souvent difficiles à trouver dans les rues. Avant de supprimer les vendeurs, il était très facile pour nous de vendre nos articles parce que les gens comptaient sur ces vendeurs plutôt que sur les magasins », a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, le conseil municipal a ouvert un nouveau lieu à Limbé où tous les vendeurs devraient se voir attribuer des espaces commerciaux pour qu’ils puissent faire leurs affaires librement. De nombreuses personnes ont fait l’éloge de cette idée, affirmant qu’elle résoudra le manque d’espace sur les principaux marchés autour de Blantyre.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page