News

L’Afrique du Sud signale 969 nouveaux cas de COVID-19, un total proche de 670000

Un travailleur médical vérifie la température d’un résident local lors d’un programme régional de dépistage de la santé à Rustenburg, en Afrique du Sud, le mardi 7 avril 2020. L’Afrique du Sud est à mi-chemin d’un verrouillage national de trois semaines et a bouclé ses frontières dans un a tenté d’arrêter la propagation du coronavirus, qui a infecté jusqu’à présent 1749 personnes et coûté la vie à 13 personnes. Photographe: Waldo Swiegers / Bloomberg via Getty Images
PHOTO DE DOSSIER: Un travailleur médical vérifie la température d’un résident local lors d’un programme régional de dépistage médical à Rustenburg, en Afrique du Sud. (Photographe: Waldo Swiegers / Bloomberg via Getty Images)

L’Afrique du Sud a signalé 969 nouveaux cas confirmés de coronavirus, portant le nombre total de cas dans le pays à 669 498.

Une déclaration du ministre de la Santé, le Dr Zweli Mkhize, a déclaré que les cas avaient été signalés sur un total de 11 359 tests effectués au cours des dernières 24 heures. L’Afrique du Sud a jusqu’à présent effectué plus de 4,1 millions de tests.

Mkhize a également signalé qu’il y avait eu 64 décès supplémentaires dus à la maladie, portant le nombre de morts à 16 376.

«Malheureusement, nous rapportons 64 autres décès liés au COVID-19: 5 au Cap oriental, 4 au Kwa-Zulu Natal, 43 à Gauteng, 11 à Mpumalanga et 1 au Cap occidental. Cela porte le nombre total de décès liés au COVID-19 à 16 376. »

2 669 personnes supplémentaires se sont rétablies de la maladie au cours des dernières 24 heures, le nombre cumulé de guérisons ayant dépassé la barre des 600 000.

«Nos récupérations s’élèvent maintenant à 601 818 personnes, ce qui se traduit par un taux de récupération de 89,9%», a déclaré Mkhize.

Le mois dernier, le président Cyril Rampahosa a annoncé un nouvel assouplissement de ses restrictions de verrouillage du COVID-19 afin de rouvrir davantage de secteurs de l’économie.

Toutes les restrictions sur les voyages interprovinciaux, l’ouverture de restaurants et de bars et les ventes de tabac et d’alcool ont été levées, tandis que les visites familiales et sociales étaient autorisées, selon le président.

Cependant, les restrictions actuelles sur les voyages internationaux, les rassemblements de plus de 50 personnes sont restés en place et l’état national de catastrophe a de nouveau été prolongé.

Les relaxations sont survenues à la suite d’une réduction des cas de COVID-19. Ramaphosa a également averti les Sud-Africains de ne pas baisser la garde.

L’Afrique du Sud est le pays le plus touché du continent et le dixième pays le plus touché au monde.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page