News

L’Égypte autorise l’ouverture de 3 jours du passage de Rafah avec Gaza

RAFAH, GAZA – 27 SEPTEMBRE: Les responsables vérifient avant que les Palestiniens ne traversent la frontière après que l’Égypte a ouvert le passage de Rafah avec la bande de Gaza pendant trois jours, à Rafah, Gaza le 27 septembre 2020. Le terminal restera ouvert dans les deux sens pour permettre aux voyageurs palestiniens partir et ceux qui sont bloqués à retourner à Gaza. (Photo par Ali Jadallah / Agence Anadolu via Getty Images)
RAFAH, GAZA – 27 SEPTEMBRE: Les responsables vérifient avant que les Palestiniens ne traversent la frontière après que l’Égypte a ouvert le passage de Rafah avec la bande de Gaza pendant trois jours, à Rafah, Gaza le 27 septembre 2020. Le terminal restera ouvert dans les deux sens pour permettre aux voyageurs palestiniens partir et ceux qui sont bloqués à retourner à Gaza. (Photo par Ali Jadallah / Agence Anadolu via Getty Images)

Les autorités égyptiennes ont autorisé dimanche une ouverture de trois jours du poste frontière de Rafah avec la bande de Gaza pour le voyage dans les deux sens, ont déclaré des responsables palestiniens.

Dans un communiqué de presse envoyé à Xinhua, le ministère de l’Intérieur dirigé par le Hamas a déclaré que les bus de passagers avaient commencé à passer la frontière après l’ouverture de la porte.

“Le premier jour de l’ouverture, le ministère a autorisé les patients, les étudiants, les détenteurs de passeports égyptiens et étrangers, ainsi que ceux qui ont des documents de résidence à voyager”, a ajouté le ministère.

Au cours des derniers jours, les ministères de l’Intérieur et de la Santé ont effectué des tests COVID-19 pour les voyageurs afin de s’assurer qu’ils n’étaient pas infectés par le virus, indique le communiqué.

Pendant ce temps, des centaines de Palestiniens bloqués en Égypte sont prêts à retourner dans l’enclave côtière par la traversée et seront soumis à une quarantaine d’une semaine.

Le 11 août, les autorités égyptiennes ont ouvert le poste frontière pour la première fois après que le coronavirus a éclaté à Gaza en mars pour permettre à des centaines de voyageurs palestiniens bloqués de passer.

Article précédentPlus de 36000 Kenyans ont perdu leur emploi à cause du COVID-19
Article suivantL’EAC dévoile plus de 97 millions USD de budget
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page