News

Court métrage namibien sur le braconnage de rhinocéros sur Netflix

Le logo Netflix est affiché sur l’écran du téléviseur sur cette photo d’illustration prise en Pologne le 16 juillet 2020. Les services de streaming à la demande ont gagné en popularité et en nouveaux abonnés pendant la pandémie de coronavirus. (Illustration photo par Jakub Porzycki / NurPhoto via Getty Images)

Un court métrage namibien qui se concentre sur la sensibilisation au braconnage des rhinocéros dans ce pays du sud-ouest de l’Afrique a fait sa tournée vers le service de divertissement en continu, Netflix, à partir du 30 septembre.

Le film «Baxu and the Giants» est une production bilingue namibienne de 2019 écrite et réalisée par Florian Schott.

Le court métrage de 30 minutes traite du braconnage des rhinocéros déclenchant un changement social et le thème du film est basé sur le braconnage dans la Namibie rurale moderne, vu à travers les yeux d’un enfant de neuf ans.

L’objectif du court métrage qui a été projeté dans une vingtaine de festivals de cinéma est de sensibiliser à l’importance des rhinocéros et de lutter contre le braconnage.

Actuellement, la conservation des rhinocéros en Namibie reste confrontée à des incidents de braconnage malgré une baisse du nombre de braconniers suite aux interventions continues du gouvernement, des conservancies communales, des gardiens privés et des ONG.

Selon le ministère de l’Environnement du pays, la Namibie a enregistré à ce jour 22 rhinocéros braconnés cette année; 46 en 2019; 78 en 2018; 55 en 2017 et 61 en 2016.

Article précédent700000 victimes des inondations au Soudan du Sud: ONU
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page