News

Le Mozambique va renforcer son inspection des mesures préventives contre le COVID-19

Le président mozambicain Filipe Nyusi a annoncé mercredi que le gouvernement «resserrera l’inspection et la responsabilité» des mesures de prévention des coronavirus, pour s’assurer que ces mesures sont correctement observées et empêcher l’effondrement du système national de santé.

Le président a fait cette déclaration lors du lancement d’une initiative d’énergie renouvelable à Maputo, où il a admis que la capacité des hôpitaux de la ville était soumise à une forte pression en raison de la flambée des infections.

«Le taux d’occupation des lits dans les hôpitaux de la ville de Maputo a triplé ces trois dernières semaines, tous les lits de soins intensifs étant occupés», a-t-il déclaré.

Le président a déclaré que les mesures préventives contre le COVID-19 qui ont été introduites depuis mars n’ont pas été correctement suivies et que le pays ne peut pas avoir 300 personnes infectées par jour car il n’a peut-être pas la capacité de les traiter.

«L’aggravation de la situation peut entraîner l’effondrement du système national de santé. Nous faisons tout pour que cela n’arrive pas », a-t-il déclaré.

Le ministre de l’Intérieur communiquera quelles mesures de resserrement spécifiques seront prises, «surtout dans l’aspect inspection», a déclaré Nyusi.

Mardi, le Mozambique a signalé 8 556 cas de COVID-19, dont 5 205 guérisons et 59 décès.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page