News

Ramaphosa appelle à une action nationale pour stimuler l’emploi

BRUXELLES, BELGIQUE – 15 NOVEMBRE; 2018: Le président sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa s’entretient avec les médias à la fin d’un sommet UE-Afrique du Sud sur le changement climatique, la migration vers le commerce et la sécurité, au siège du Conseil européen d’Europa, le 15 novembre 2018. ( Photo par Thierry Monasse / Getty Images)
BRUXELLES, BELGIQUE – 15 NOVEMBRE; 2018: Le président sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa s’entretient avec les médias à la fin d’un sommet UE-Afrique du Sud sur le changement climatique, la migration vers le commerce et la sécurité, au siège du Conseil européen d’Europa, le 15 novembre 2018. ( Photo par Thierry Monasse / Getty Images)

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a appelé mardi tous les ressortissants à œuvrer pour un rebond rapide de l’emploi après la perte de 2,2 millions d’emplois dans tout le pays au deuxième trimestre de 2020.

«Notre succès à répondre à cette crise sans précédent sera mesuré par la rapidité de la reprise de notre marché du travail», a déclaré Ramaphosa.

Ramaphosa a fait ces remarques après que les données publiées par Statistics South Africa ont révélé que le taux de chômage en Afrique du Sud était tombé à 23,3% au deuxième trimestre, contre 30,1% au premier trimestre en raison de la diminution du nombre de personnes à la recherche d’un travail dans le cadre du strict verrouillage du pays contre les coronavirus. Il s’agit du taux le plus bas depuis le troisième trimestre de 2009.

«Cette forte baisse du taux de chômage au deuxième trimestre n’est pas le reflet d’une amélioration du marché du travail mais plutôt un effet du verrouillage national, puisque la définition officielle du chômage exige que les gens cherchent du travail et soient disponibles pour travailler», a déclaré l’organisme statistique dans son rapport d’enquête trimestriel sur le travail.

«Nous devons nous assurer que chaque emploi perdu pendant la crise est remplacé et davantage d’emplois sont créés afin que nous puissions réduire le chômage de manière significative», a déclaré Ramaphosa, ajoutant que le cabinet est en train de finaliser un programme pour un retour à la croissance et un rebond de l’emploi.

Les réformes structurelles, les investissements dans les infrastructures et d’autres mesures joueront un rôle crucial dans la relance du marché du travail à moyen terme, a-t-il déclaré.

Le gouvernement a mis en place une caisse d’assurance-chômage pour fournir plus de 43 milliards de rands (environ 2,5 milliards de dollars) en secours temporaire à plus de 4 millions de travailleurs dans le but de prévenir de nouvelles pertes d’emplois et de maintenir les entreprises en vie, a ajouté le président.

En outre, des mesures de protection sociale supplémentaires ont été fournies à plus de 16 millions de Sud-Africains, soit plus d’un quart de la population du pays, pendant le verrouillage, a-t-il déclaré.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page