News

Célébrations dans les aéroports sud-africains à l’occasion de la réouverture des frontières

Aéroport international du Cap. Getty Images
Aéroport international du Cap. Getty Images

Des vols internationaux ont atterri en Afrique du Sud jeudi pour la première fois en plus de six mois, se posant au milieu d’une vague de célébrations dans certains aéroports alors que les restrictions de voyage liées aux coronavirus ont été levées.

Des jets d’eau ont été pulvérisés en arc pour accueillir un vol Emirates au départ de Dubaï alors qu’il atterrissait dans la ville côtière de Cape Town.

Dans les zones des arrivées, les artistes ont dansé et joué de la musique joyeuse alors que l’équipage d’Emirates sortait dans un tas de drapeaux sud-africains.

Un vol d’Ethiopian Airlines a atterri peu de temps après son arrivée d’Addis-Abeba.

«Je suis tellement heureux d’être de retour, ma vie est ici», a déclaré Destiny Ugo, étudiante nigériane de troisième cycle.

L’homme de 38 ans était coincé à l’étranger depuis une visite familiale en avril et incapable de reprendre ses recherches à l’Université du Cap.

«Je pensais que j’allais rester (à la maison) pendant deux semaines, mais j’ai fini par rester huit mois.»

L’économie la plus industrialisée d’Afrique a scellé ses frontières au début d’un verrouillage strict fin mars pour limiter la propagation du coronavirus.

Les restrictions à la circulation et aux affaires ont été progressivement assouplies depuis mai, mais les frontières internationales sont restées fermées jusqu’au 1er octobre pour éviter d’admettre des infections de l’étranger.

La compagnie aérienne allemande Lufthansa a été la première compagnie aérienne européenne à reprendre ses opérations en Afrique du Sud, avec un vol au départ de Francfort atterrissant à l’aéroport international OR Tambo de Johannesburg à 8h30 (06h30 GMT).

Des avions sont également venus du Kenya, de la Zambie et du Zimbabwe voisin.

“Lufthansa est ravie d’être à l’avant-garde de la reprise des voyages commerciaux en Afrique du Sud”, a déclaré le directeur de la compagnie aérienne pour l’Afrique australe et orientale, Andre Schulz, dans un communiqué.

«Nous sommes impatients de ramener les visiteurs en Afrique du Sud et d’aider à stimuler le très important secteur du tourisme.»

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page