News

L’Éthiopien Bekele se retire du marathon de Londres

Londres, ANGLETERRE – 30 SEPTEMBRE: Kenenisa Bekele (ETH) trains dans le parc de l’hôtel officiel [location not disclosed] et la bulle de biosécurité avant le marathon de Londres Virgin Money 2020, réservé aux élites, le dimanche 4 octobre. La 40e course se déroulera sur un circuit en boucle fermée autour de St James’s Park dans le centre de Londres. (Photo de Bob Martin pour les événements du marathon de Londres – Piscine / Getty Images)

Londres, ANGLETERRE – 30 SEPTEMBRE: Kenenisa Bekele (ETH) trains dans le parc de l’hôtel officiel [location not disclosed] et la bulle de biosécurité avant le marathon de Londres Virgin Money 2020, réservé aux Elite, le dimanche 4 octobre. La 40e course se déroulera sur un circuit en boucle fermée autour de St James’s Park dans le centre de Londres. (Photo de Bob Martin pour les événements du marathon de Londres – Piscine / Getty Images)

L’Éthiopienne Kenenisa Bekele s’est retirée du marathon de Londres de dimanche en raison d’une blessure au mollet, privant un public affamé d’athlétisme d’une confrontation avec le détenteur du record du monde kényan Eliud Kipchoge.

«Je suis très déçu de ne pas pouvoir courir dimanche», a déclaré Bekele.

«J’étais en bonne forme mais j’ai ressenti un problème dans mon mollet gauche après deux séances d’entraînement rapides rapprochées au cours des dernières semaines de préparation.

Le marathon de dimanche autour de la capitale britannique a été présenté comme l’un des événements de course les plus attendus de l’année frappée par le coronavirus.

Privé des Jeux Olympiques et d’une foule d’autres compétitions sur piste de haut niveau, le circuit de 42,2 km (26 milles) autour de Londres avait été mis en place comme une bataille royale entre deux légendes de la course à pied, le Britannique Mo Farah, médaillé de plusieurs médailles comme stimulateur cardiaque.

Bekele, qui a établi un record personnel de 2 h 01 min 41 s au marathon de Berlin l’année dernière, se serait lancé contre Kipchoge, qui détient le record du monde de 2 h 01 min 39 s – à peine deux secondes plus vite que l’Éthiopien.

«Ce fut une période de préparation difficile, avec verrouillage, quand je ne pouvais pas avoir mon équipe ‘NN’ autour de moi», a déclaré Bekele, faisant référence à son équipe de direction.

L’Éthiopien de 38 ans, qui a remporté 26 médailles d’or sur les scènes mondiale, olympique et continentale, a déclaré qu’il subissait des soins quotidiens sur son mollet.

«Je croyais vraiment que je serais prêt, mais aujourd’hui c’est pire et je sais maintenant que je ne peux pas courir dessus», a-t-il déclaré.

«Cette course était si importante pour moi. Mon séjour à Berlin l’année dernière m’a donné beaucoup de confiance et de motivation et j’avais hâte de le montrer à nouveau, j’ai travaillé si dur pour cela.

«Je me rends compte que de nombreuses personnes à travers le monde attendaient avec impatience cette course et je suis désolé de décevoir mes fans, les organisateurs et mes collègues concurrents.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page