News

La Tunisie va interdire les rassemblements et réduire les heures de travail du secteur public en raison de la pandémie

De brandir le drapeau de la Tunisie à Tunis avec des bâtiments gouvernementaux en arrière-plan
De brandir le drapeau de la Tunisie à Tunis avec des bâtiments gouvernementaux en arrière-plan

Les autorités tunisiennes interdiront tous les rassemblements et réduiront les heures de travail des employés du secteur public afin de stopper la propagation rapide du coronavirus, a déclaré samedi le Premier ministre Hichem Mechichi.

La décision a été prise au milieu de fortes craintes que les hôpitaux de la nation nord-africaine ne soient pas en mesure de faire face à un nombre élevé de patients en raison de la pénurie de lits de soins intensifs.

Le nombre total de cas de coronavirus est passé à plus de 20000 contre environ 1000 cas avant la réouverture des frontières du pays le 27 juin.

Dans un discours annonçant les dernières mesures pour lutter contre le virus, Mechichi a déclaré qu’il avait donné l’ordre aux gouverneurs tunisiens de mettre en œuvre un verrouillage régional si nécessaire. Mais il a ajouté qu’il était impensable de réimposer un verrouillage national en raison de l’effondrement économique sans précédent causé par le premier verrouillage en mars.

L’économie dépendante du tourisme de la Tunisie a reculé de 21,6% au deuxième trimestre par rapport à la même période de l’année dernière en raison de la pandémie et des mesures prises pour la contenir.

Article précédentLe Rwanda capture 19 rebelles burundais pour entrée illégale
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page