News

Le gouvernement de transition malien attend la libération de Cissé, le Français Petronin

Il y a un échange de prisonniers en cours au Mali qui verrait la chef de l’opposition Soumaïla Cissé libérée, ainsi que la travailleuse humanitaire française Sophie Petronin, en échange de la libération de dizaines de combattants présumés détenus par le gouvernement malien.

C’est selon Reuters, l’agence de presse rapportant lundi que trois sources sécuritaires et diplomatiques avaient confirmé l’information. L’AFP a également confirmé l’histoire par une source différente.

«La libération de Petronin et Cissé a été obtenue lorsque les autorités ont accepté de libérer un grand nombre de militants présumés détenus, ont indiqué les sources. On ne savait pas combien de prisonniers devaient être libérés, mais un avion en a amené 70 à Tessalit dimanche », a indiqué le compte rendu de Reuters.

Cissé a été un point critique au Mali, conduisant en partie à la destitution de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta en août. Des groupes d’opposition réunis dans le mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces patriotiques avaient exigé la libération de Cissé ainsi que la démission de Keïta dans les mois qui suivaient les élections contestées de mars.

Le cas de Petronin vieillissant est également significatif, et particulièrement pour les Français. Elle a été vue pour la dernière fois dans une vidéo de 2018 diffusée par le groupe militant JNIM (Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans) quelques heures avant un attentat terroriste contre le restaurant Aziz Istanbul à Ouagadougou. Son image a été utilisée pour narguer le président Emmanuel Macron et le peuple français à propos des efforts diplomatiques et militaires de la nation pour intervenir au Sahel.

La crise politique au Mali a intensifié les tensions régionales depuis le retrait de Keïta, avec l’organe régional CEDEAO reconnaissant le chef par intérim Bah N’Daw, ci-dessus à droite, mais restant ferme sur les sanctions jusqu’à ce qu’un Premier ministre civil soit nommé au nouveau gouvernement. Les annonces du Mali lundi ont nommé les dirigeants à un gouvernement militaire de transition.

Image: Goodluck Jonathan / CEDEAO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page