News

Les États-Unis accueillent le gouvernement de transition au Mali

Les États-Unis ont déclaré samedi qu’ils saluaient la mise en place d’un gouvernement de transition au Mali comme «une première étape vers un retour à l’ordre constitutionnel».

Fin septembre, le président Bah Ndaw, colonel à la retraite nommé président de la transition, a nommé le diplomate vétéran Moctar Ouane Premier ministre par intérim.

Les hommes seront chargés de superviser une transition de 18 mois vers un régime civil après le renversement, le 18 août, du président Ibrahim Boubacar Keita.

«Nous exhortons le gouvernement de transition à honorer ses engagements envers la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), notamment la tenue d’élections démocratiques dans les 18 mois», a déclaré le porte-parole du département d’État, Morgan Ortagus.

La déclaration a également exhorté le gouvernement de transition à lutter contre la corruption et à réformer les processus électoraux.

«Nous appelons le gouvernement à respecter les droits de l’homme et à prendre des mesures concrètes pour empêcher les violations de ces droits par les forces de sécurité de l’État, et à enquêter et à demander des comptes aux responsables lorsque des violations se produisent», a ajouté Ortagus.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page