News

Le Zimbabwe autorise les citoyens à voyager à l’étranger au milieu de la pandémie de COVID-19

Un personnel médical est vu à l’hôpital Wilkins de Harare, capitale du Zimbabwe, le 30 avril 2020 (Xinhua / Shaun Jusa)
Un personnel médical est vu à l’hôpital Wilkins de Harare, capitale du Zimbabwe, le 30 avril 2020 (Xinhua / Shaun Jusa) imbabwe

Les Zimbabwéens sont autorisés à voyager à l’étranger, au milieu de la pandémie COVID-19, tant qu’ils satisfont aux exigences des pays d’accueil, a déclaré mardi la ministre de l’Information Monica Mutsvangwa.

Bien que toujours sous le verrouillage du COVID-19 imposé en mars, le Zimbabwe a ouvert la plupart des secteurs de son économie, alors que le taux de nouvelles infections ralentit.

Le pays a repris ses vols internationaux la semaine dernière après une suspension de six mois, cinq compagnies aériennes effectuant leurs vols inauguraux dans le pays, dont Ethiopian Airlines et Kenya Airways.

Le pays a enregistré 7898 cas de COVID-19, avec 6424 guérisons et 228 décès au 5 août 2020.

“En ce qui concerne les voyages internationaux, le Cabinet a expliqué que les citoyens de ce pays peuvent voyager à l’extérieur du pays tant qu’ils satisfont aux exigences du pays d’accueil”, a déclaré Mutsvangwa lors d’un point de presse après le cabinet.

Le Zimbabwe demande aux passagers arrivant dans le pays de produire un résultat négatif de PCR effectué dans les 48 heures précédant le voyage.

Ceux qui présentent des symptômes de COVID-19 seront testés à l’aéroport au coût de 60 dollars américains.

Pendant ce temps, les frontières terrestres du pays restent fermées aux membres du public, à l’exception des affaires commerciales, jusqu’à nouvel ordre.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page