News

Des experts médicaux chinois arrivent en Angola pour aider à lutter contre le COVID-19

Des responsables angolais et chinois assistent à une cérémonie de signature de contrat en ligne à Luanda, en Angola, le 16 juillet 2020. Le gouvernement angolais et le groupe chinois Shenzhen BGI ont organisé jeudi la cérémonie de signature de contrat en ligne pour renforcer sa capacité de détection du COVID-19. L’Angola confiera à BGI la construction de cinq laboratoires Huoyan, ou Fire Eye, pour la détection du nouveau coronavirus à travers le pays, avec une capacité de détection quotidienne totale de 6000 échantillons. (Groupe BGI / Document via Xinhua)
Des responsables angolais et chinois assistent à une cérémonie de signature de contrat en ligne à Luanda, en Angola, le 16 juillet 2020 (Groupe BGI / Document via Xinhua)

Un groupe d’experts médicaux chinois, qui a travaillé en première ligne de la lutte contre le COVID-19 à Wuhan, l’épicentre de l’épidémie en Chine, est arrivé en Angola mercredi soir pour échanger des expériences avec des professionnels locaux et aider le pays à lutter contre la pandémie.

Les professionnels chinois sont en Angola pour un travail intensif de 15 jours dans le cadre de la solidarité et de la coopération entre les deux gouvernements pour aider le pays d’Afrique australe à lutter contre la pandémie.

L’Angola a déjà bénéficié de matériels et de laboratoires de biosécurité en provenance de Chine.

Les spécialistes chinois dispenseront une formation aux médecins angolais sur l’approche clinique des patients atteints de COVID-19.

«Nous avons atteint un stade de la courbe de la maladie. Nous avons des patients à des stades plus avancés. Par conséquent, rien de mieux que d’échanger des expériences dans les laboratoires et les hôpitaux pour une meilleure approche des patients », a déclaré le secrétaire d’État angolais à la Santé publique, Franco Mufinda, à la suite de l’arrivée des spécialistes chinois.

Le responsable de la santé angolais a également souligné la vaste expérience des professionnels chinois qui peut être bénéfique pour l’Angola.

L’ambassadeur de Chine en Angola, Gong Tao, a souligné la bonne collaboration et solidarité entre les deux Etats, qui a pesé lourd pour que les médecins de son pays viennent transmettre leur expérience dans la lutte, la prévention et le contrôle de la pandémie en Angola.

L’Angola compte 2000 unités de santé, dont la plupart réservent des zones réservées au traitement du COVID-19, sécurisées par des médecins spécialistes et des infirmières formés pour faire face aux cas de pandémie.

L’Angola a jusqu’à présent signalé 5 863 cas positifs, 206 décès et 2 615 guérisons.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page