News

Le Nigéria “ risque de sombrer dans la récession ”: le président

SOCHI, RUSSIE – 24 OCTOBRE 2019: le président nigérian Muhammadu Buhari assiste à la deuxième réunion plénière du sommet Russie-Afrique au Sirius Park of Science and Art. Mikhail Metzel / Agence photo hôte TASS (Photo de Mikhail MetzelTASS via Getty Images)
Le président nigérian Muhammadu Buhari. (Photo de Mikhail MetzelTASS via Getty Images)

Le Nigéria prévoit un budget record alors que le pays fait face à une possible croissance négative au troisième trimestre et retombe dans la récession, a déclaré jeudi le président Muhammadu Buhari aux législateurs.

La plus grande économie d’Afrique est frappée par les retombées économiques mondiales de la pandémie de coronavirus, car une baisse des prix du pétrole brut la prive de revenus clés.

«La génération de revenus reste notre défi majeur», a déclaré le président dans un discours prononcé lors d’une session conjointe de l’Assemblée nationale dans la capitale, Abuja.

“Notre économie pourrait entrer dans la deuxième récession dans quatre ans, avec des conséquences négatives importantes”, a-t-il déclaré.

«Cependant, nous travaillons assidûment pour assurer une reprise rapide en 2021.»

Le joueur de 77 ans a présenté un budget record pour 2021 de 13,1 billions de nairas (35,3 milliards de dollars), ce qui représente une augmentation de plus de 20% par rapport au plan de dépenses de l’année dernière.

Le budget, a-t-il dit, s’accompagne d’un déficit de 4,8 billions de nairas qui sera financé principalement par l’emprunt.

Buhari a noté que les prix mondiaux du brut ont chuté au début de l’année lorsque la pandémie a frappé, tombant en dessous de 20 dollars le baril en avril et oscillant autour de 40 dollars depuis. Le budget est basé sur une hypothèse de prix de 28 $ le baril.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page