News

Les Kenyans augmentent l’utilisation des cartes plastiques au milieu de la pandémie COVID-19

SAN FRANCISCO – 25 février: les cartes de crédit Visa sont organisées sur un bureau le 25 février 2008 à San Francisco, Californie. Visa Inc. espère que son introduction en bourse pourrait lever jusqu’à 19 milliards de dollars et devenir la plus grande introduction en bourse de l’histoire des États-Unis. (Illustration photo par Justin Sullivan / Getty Images)
Cartes de crédit Visa. (Illustration photo par Justin Sullivan / Getty Images)

Selon la Banque centrale du Kenya (CBK), l’utilisation de cartes en plastique au Kenya a bondi de 63% entre avril et août, les citoyens de la nation d’Afrique de l’Est ayant adopté les transactions sans numéraire au milieu de la pandémie COVID-19.

Les transactions par carte plastique ont atteint 5,76 milliards de shillings kényans (environ 53,2 millions de dollars) en août, contre 32,6 millions de dollars en mars lorsque la maladie a éclaté au Kenya, selon les données économiques de la banque publiées jeudi.

De toutes les cartes en plastique dans ce pays d’Afrique de l’Est, les cartes de débit sont restées les plus populaires, représentant plus de 90% de toutes les transactions, suivies des cartes de crédit et des cartes de paiement.

Le nombre d’utilisateurs est passé à 11,5 millions en août.

La tendance à l’utilisation de l’argent plastique pendant la période COVID-19 dans la nation d’Afrique de l’Est reflète l’utilisation de l’argent mobile, qui a atteint un niveau record de 4,4 milliards de dollars par mois.

En mars, la banque centrale a annulé certains frais bancaires et d’argent mobile pour faciliter l’utilisation de transactions sans numéraire pour freiner la propagation du COVID-19.

Article précédentL’OMS dénonce le fardeau croissant des maladies mentales en Afrique en raison du COVID-19
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page