News

L’organisme électoral du Zimbabwe confirme la suspension des élections partielles

Une banderole se dresse devant le centre de résultats de la Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) à Harare, Zimbabwe, le dimanche 29 juillet 2018. Les Zimbabwéens éliront un nouveau chef lundi, huit mois après la démission forcée de Robert Mugabe, et le concours semble trop proche pour être appelé. . Photographe: Waldo Swiegers / Bloomberg via Getty Images
Une bannière se dresse devant le centre de résultats de la Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) à Harare, au Zimbabwe, le dimanche 29 juillet 2018 (Photographe: Waldo Swiegers / Bloomberg via Getty Images)

La Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) a confirmé mercredi la suspension des élections partielles au milieu de la pandémie COVID-19.

Les élections partielles devraient avoir lieu avant la fin de l’année pour pourvoir les sièges vacants au Parlement et au gouvernement local, selon la ZEC.

Cependant, le vice-président et ministre de la Santé et de la Garde d’enfants, Constantino Chiwenga, a annoncé vendredi l’interdiction des élections partielles, citant le COVID-19 comme une formidable pandémie dans le pays.

Le directeur général des élections de la ZEC, Utoile Silaigwana, a déclaré mercredi qu’il était important que la commission suive les conseils des autorités nécessaires et prenne des précautions pour enrayer la propagation du virus.

“La commission conseille ainsi que la tenue d’élections partielles reste suspendue conformément aux réglementations de santé publique jusqu’à ce que la déclaration de COVID-19 comme une formidable pandémie soit levée”, a déclaré Silaigwana.

La suspension prolongée des élections partielles est autorisée par la constitution, a-t-il ajouté.

Article précédentAu moins 12 personnes enlevées par des hommes armés au sud du Nigéria
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page