News

L’envoyé de l’ONU invite le chef de faction de la Renamo à rejoindre le processus de paix

L’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Mozambique a invité vendredi le chef de la junte militaire proclamée, une faction dissidente de la principale opposition du pays, la Renamo, à dialoguer afin d’assurer une paix indéfinie à tous les Mozambicains.

Mirko Manzoni, également président du groupe de contact international soutenant le processus de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) au Mozambique, a exprimé cette demande dans un communiqué, affirmant que grâce au dialogue, tout grief peut être résolu.

«Tous les Mozambicains méritent de vivre sans crainte et je crois fermement que la résolution pacifique des conflits par la communication et le dialogue est la seule voie crédible à suivre», a déclaré Manzoni dans le communiqué.

L’envoyé de l’ONU a déclaré qu’il faisait écho au président Filipe Nyusi et au chef de la Renamo, Ossufo Momade, selon laquelle l’opportunité de déposer les armes et de réintégrer la société de manière significative devrait être étendue à tous, et s’est engagé à soutenir les efforts visant à mettre fin aux attaques dans le centre Mozambique.

Les progrès du processus de DDR au cours des derniers mois sont la preuve de la volonté de la population d’assurer un avenir pacifique pour elle-même et ses familles, a-t-il déclaré.

«J’ai été témoin de première main de l’espoir et du soulagement ressentis par les ex-combattants maintenant qu’ils ont enfin la possibilité de rentrer chez eux. Il est clair pour moi qu’il n’y a aucune volonté de revenir aux jours de conflit », a déclaré Manzoni.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page