News

La complaisance peut mettre l’Afrique du Sud à travers la deuxième vague de COVID-19; le ministre met en garde

Image VCG

La lutte de l’Afrique du Sud contre le COVID-19 est en bonne voie, mais le pays pourrait faire face à une deuxième vague d’infections si les citoyens deviennent complaisants dans la lutte contre le virus, a averti lundi le ministre de la Santé Zweli Mkhize.

Le pays est le plus durement touché par la pandémie en Afrique, ayant enregistré 692 471 infections et 17 780 décès.

«C’est un problème simple, que nous ne pouvons pas dire si nous allons obtenir une deuxième vague ou non, mais le risque est là. Pour le moment, nous n’avons pas vu d’augmentation indiquant qu’il y a une deuxième vague, mais nous ne pouvons pas dire que les gens doivent être complaisants », cite le ministre.

Le ministre a exhorté les Sud-Africains à adhérer aux directives sanitaires visant à freiner la propagation du virus, notamment en portant des couvre-chefs et en pratiquant la distanciation sociale.

La charge de travail de l’Afrique du Sud est la onzième au monde.

Le dernier avertissement de Mkhize est venu alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) notait qu’elle constatait une augmentation du nombre de cas signalés de COVID-19, en particulier en Europe et dans les Amériques.

Le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom, a exhorté le monde à continuer à adhérer aux directives sanitaires car «ces mesures continuent d’être notre meilleure défense contre le COVID-19».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page