News

Mettre fin aux manifestations de Sars: les jeunes Nigérians qui ont forcé le président à reculer

Un rapport publié en juin par Amnesty International a déclaré avoir documenté

au moins 82 cas de torture, mauvais traitements et exécutions extrajudiciaires par Sars entre janvier 2017 et mai 2020.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page