News

La lutte du Kenya contre le braconnage porte ses fruits alors que la population d’éléphants double


Au Kenya, moins d’éléphants meurent à cause du braconnage. © FRANCE 24

Par:

Maria GERTH-NICULESCU

|
Élodie COUSIN

|
Bastien RENOUIL

Au cours de la dernière décennie, le nombre d’éléphants en Afrique de l’Est a presque diminué de moitié. Mais les autorités kényanes affirment que la population de pachydermes du pays a en fait doublé depuis 1989. Le Kenya donne l’exemple dans la lutte contre le braconnage et compte aujourd’hui environ 35 000 éléphants. Les réserves ont dû s’adapter et renforcer la sécurité. Mais si les chasseurs d’ivoire ne constituent plus une telle menace, les groupes de conservation s’inquiètent de la cohabitation entre les animaux sauvages et les communautés locales, qui peut s’avérer difficile. Mais même ici, les choses s’améliorent. Nos correspondants rapportent du comté de Laikipia au Kenya.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page