News

La Zambie pulvérise 10000 hectares de terres pour contenir les criquets

La Zambie a jusqu’à présent pulvérisé environ 10 000 hectares de terres dans le cadre des efforts de lutte contre les criquets migrateurs africains qui ont éclaté dans certaines provinces, a déclaré mardi un haut responsable du gouvernement.

Michael Katambo, ministre de l’Agriculture, a déclaré que les produits chimiques pulvérisés se sont avérés efficaces et ont permis de réduire la population acridienne de 85 à 95 pour cent.

Il a déclaré aux journalistes lors d’un point de presse que l’Organisation internationale de lutte antiacridienne pour l’Afrique centrale et australe s’était associée à l’armée de l’air zambienne pour effectuer des pulvérisations aériennes dans les zones touchées.

Le ministre zambien a cependant noté que les criquets pèlerins constituent une menace en raison de leur caractère transfrontalier, ce qui nécessite des efforts concertés avec les pays voisins.

Selon lui, des essaims de criquets en provenance de la Namibie voisine entraient dans le pays dans des zones déjà pulvérisées d’où la nécessité d’une collaboration.

Il a déclaré que le gouvernement avait déjà engagé les autorités namibiennes qui avaient également commencé l’exercice de pulvérisation.

Les criquets ont été localisés dans des pays comme la Zambie, le Zimbabwe, le Malawi et la Namibie.

En Zambie, les criquets ont été observés dans trois des 10 provinces du pays.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page