News

Le fonds de réponse COVID-19 de l’UA s’apprête à lancer une collecte de fonds de 300 millions USD pour lutter contre la pandémie

ADDIS ABEBA, ETHIOPIE – 09 FÉVRIER: Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, prend la parole lors de la séance d’ouverture du 33e Sommet des chefs d’État de l’Union africaine à Addis-Abeba, Ethiopie le 09 février 2020. Cette année, le sommet s’est réuni sur le thème de «Faire taire les armes d’ici 2020», qui comprend les problèmes économiques, sociaux et de sécurité en Afrique. (Photo par Minasse Wondimu Hailu / Agence Anadolu via Getty Images)

Le Fonds de réponse COVID-19 de l’Union africaine (UA) s’apprête à lancer une collecte de fonds de 300 millions de dollars américains pour aider à lutter contre les effets du COVID-19 en Afrique, a révélé samedi la Commission de l’UA.

Le Fonds de réponse COVID-19 de l’UA, qui est un véhicule pour la mise en œuvre de la stratégie continentale de lutte contre la pandémie, a dévoilé samedi un événement de collecte de fonds à venir qui envisageait de collecter 300 millions de dollars américains, qui seront utilisés pour lutter contre la pandémie.

Le webinaire de collecte de fonds, qui sera organisé conjointement par la Commission de l’UA en collaboration avec Afrexim Bank le 24 octobre, je m’attendais à «informer et solliciter le soutien et les contributions du secteur privé africain, du public et d’autres partenaires, afin de garantir que le le continent peut répondre efficacement à cette crise mondiale sans précédent », a révélé le bloc panafricain dans un communiqué publié samedi.

L’UA, qui a noté que l’initiative continentale anti-COVID-19 a levé 44 millions, a également souligné que l’événement virtuel de collecte de fonds faisait partie d’un programme d’activités visant à sensibiliser le public au Fonds de réponse COVID-19 de l’UA.

“Nous avons besoin de votre aide pour collecter 300 millions de dollars supplémentaires afin de lutter contre les effets immédiats du COVID-19 en Afrique”, a déclaré l’UA.

Selon l’UA, les principaux objectifs du fonds sont d’atténuer l’impact social, économique et humanitaire du COVID-19 dans tous les pays africains.

Il envisageait également de renforcer «la capacité du CDC africain à soutenir la réponse aux urgences de santé publique à travers le continent», ainsi que de soutenir l’achat et la distribution de fournitures médicales essentielles pour COVID-19.

L’événement de collecte de fonds de haut niveau anti-COVID-19 devrait être suivi par Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud, ainsi que l’actuel président de l’UA.

L’événement, qui comprendra des interventions d’un certain nombre de dirigeants africains ainsi que d’artistes internationaux, sera diffusé dans les langues de travail de l’UA qui sont l’arabe, l’anglais, le français et le portugais.

Le programme de deux heures mettra également en vedette des célébrités africaines, des dirigeants gouvernementaux ainsi que des agents de santé de première ligne, a-t-on noté.

Samedi, le nombre total de cas confirmés de COVID-19 sur le continent africain a atteint 1 622 455, ont déclaré les Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC Afrique).

Le CDC Afrique, une agence de santé spécialisée de la Commission de l’Union africaine, a déclaré dans un communiqué que le nombre de décès dus à des maladies liées à la pandémie avait atteint 39 584 samedi après-midi.

Le CDC Afrique a déclaré que le nombre de personnes qui se sont rétablies du virus infectieux à travers le continent a atteint jusqu’à présent 1337964.

Les pays africains les plus touchés par le COVID-19 en termes de nombre de cas positifs sont l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Égypte, l’Éthiopie et le Nigéria.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page