News

La production du champ pétrolifère de Sharara en Libye s’élève à environ 150000 b / j

Des tours de raffinage et des réservoirs de stockage de carburant sont vus à la raffinerie de pétrole de Zawiya près de Tripoli, en Libye, le lundi 29 août 2011. Photographe: Shawn Baldwin / Bloomberg via Getty Images
Des tours de raffinage et des réservoirs de stockage de carburant sont vus à la raffinerie de pétrole de Zawiya près de Tripoli, en Libye, le lundi 29 août 2011. Photographe: Shawn Baldwin / Bloomberg via Getty Images

La production du champ pétrolifère de Sharara en Libye est passée à environ 150 000 barils par jour, soit environ la moitié de sa capacité, ont déclaré lundi à Reuters deux sources du secteur connaissant le sujet.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés ont relevé la hausse de la production libyenne, ainsi que des perspectives de demande plus faibles en raison d’une deuxième vague d’infections à coronavirus, en tant que risques majeurs pour toute reprise du marché pétrolier.

La National Oil Corporation (NOC) de Libye a levé la force majeure sur le terrain le 11 octobre, à la suite d’un cessez-le-feu avec les forces de l’Est qui a partiellement levé un blocus qui avait paralysé la production pétrolière.

Le champ, d’une capacité d’environ 300 000 b / j, a démarré ses opérations à un rythme d’environ 40 000 b / j, qui est progressivement passé à environ 100 000 b / j à la fin de la semaine dernière, selon les sources.

Le champ a connu un bref redémarrage en juin, avant que les troubles ne conduisent à nouveau à sa fermeture.

Pour la Libye, membre de l’OPEP, le champ de Sharara est important car il alimente la raffinerie de pétrole de 120 000 b / j de Zawiya, ainsi que des revenus d’exportation.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page