News

Le Maroc rouvre certaines mosquées, alors même que les infections augmentent

Les Marocains portent des masques faciaux et prient pour respecter la distance sociale à la grande mosquée Hassan II de Casablanca, au Maroc, vendredi 16 octobre 2020. Au Maroc aujourd’hui, environ 10 000 mosquées ont ouvert leurs portes pour que les fidèles se produisent le vendredi. Pour la première fois depuis l’épidémie de coronavirus en mars, le Maroc a autorisé la réouverture des mosquées pour la prière du vendredi. (Photo AP / Abdeljalil Bounhar)
Les Marocains portent des masques faciaux et prient, respectant la distance sociale à la grande mosquée Hassan II de Casablanca, au Maroc, le vendredi 16 octobre 2020 (AP Photo / Abdeljalil Bounhar)

Les Marocains de tout le pays ont effectué leurs premières prières hebdomadaires en plus de sept mois alors que les autorités assouplissaient certaines restrictions visant à contenir la pandémie de coronavirus.

Le Maroc a annoncé la suspension des prières dans les mosquées en mars pour limiter la propagation du coronavirus, y compris les cinq prières quotidiennes et les importantes prières du vendredi.

Les restrictions ont été levées pour 10 000 mosquées à travers le pays vendredi, mais 40 000 autres restent fermées en raison de la croissance de nouvelles infections.

Des dizaines de fidèles ont assisté aux prières du vendredi dans la mosquée Hay Riyadh dans la capitale Rabat au milieu de mesures de précaution strictes.

La salle de prière a été désinfectée. Les fidèles ont fait vérifier leur température avant d’entrer dans la mosquée et on leur a demandé d’apporter des tapis de prière personnels et de porter des masques.

Les zones d’entrée et de sortie étaient signalées par des panneaux au sol. Les salles de bain sont restées fermées à titre préventif. Les fidèles devaient plutôt effectuer leur lavage de pré-prière à la maison.

Le sermon précédant la prière du vendredi s’est concentré sur l’importance des mosquées dans la vie des fidèles et a discuté des raisons de leur fermeture ces derniers mois.

Le ministère des Affaires islamiques a mis en place des précautions détaillées pour les fidèles, notamment en limitant la durée des sermons à 15 minutes et en fermant les mosquées immédiatement après les prières.

Le Maroc a signalé plus de 170000 infections virales depuis le déclenchement de la pandémie et 2878 décès liés, bien au-dessus des chiffres confirmés de virus dans d’autres pays de la région, selon un décompte de l’Université Johns Hopkins.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page