News

L’Ouganda dit que l’hypertension était une condition sous-jacente dans la plupart des décès dus au COVID-19

ELEGU, OUGANDA – 2020/05/28: Un agent de santé vêtu d’une combinaison de protection à titre préventif recueille des échantillons sur écouvillon d’un chauffeur de camion pour être testé pour le coronavirus au point frontière d’Elegu. Il devra attendre des jours pour le résultat. L’Ouganda a fermé ses frontières en mars à tout le monde, à l’exception des avions cargo et des chauffeurs de camion. (Photo par Sally Hayden / SOPA Images / LightRocket via Getty Images)
PHOTO DE DOSSIER: Un agent de santé vêtu d’une combinaison de protection à titre préventif recueille des échantillons sur écouvillon d’un chauffeur de camion pour être testé pour le coronavirus au poste frontière d’Elegu. (Photo par Sally Hayden / SOPA Images / LightRocket via Getty Images)

Une majorité de personnes décédées en Ouganda après avoir contracté le coronavirus avaient toutes une affection sous-jacente similaire, a déclaré lundi le ministère de la Santé du pays.

Le ministère a déclaré que plus des trois quarts des décès par COVID-19 enregistrés avaient présenté l’hypertension artérielle ou l’hypertension comme une condition sous-jacente.

«8 sur 10 des décès dus au COVID-19 en Ouganda présentaient une hypertension artérielle comme une condition sous-jacente», a tweeté le ministère.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les personnes souffrant de problèmes médicaux sous-jacents tels que l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies respiratoires chroniques et le cancer, et les personnes âgées sont plus susceptibles de développer une maladie grave après une infection.

L’Afrique a la prévalence d’hypertension la plus élevée avec 27%. Cependant, la prévalence de la maladie varie selon les continents et les groupes de revenu des pays.

Les facteurs de risque d’hypertension artérielle comprennent: une mauvaise alimentation (consommation excessive de sel, une alimentation riche en graisses saturées et en graisses trans, faible consommation de fruits et légumes), la sédentarité, la consommation de tabac et d’alcool, et le surpoids ou l’obésité.

À la lumière de cette constatation, le ministère a conseillé aux résidents de se soumettre à des examens médicaux réguliers pour connaître leur état de santé et de suivre les procédures opérationnelles standard (SOP) COVID-19.

En outre, lundi, le ministère a annoncé 101 nouveaux cas confirmés de coronavirus, portant le total national à 10691. Le nombre total de guérisons et de décès est resté à 6 992 et 97 respectivement, aucun nouveau chiffre n’ayant été signalé.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page