News

Le président namibien appelle à la vigilance contre une éventuelle deuxième vague de COVID-19

Le président namibien Hage Geingob prend la parole lors d’une réunion avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Alexander Shcherbak / TASS (Photo par Alexander ShcherbakTASS via Getty Images)
Le président namibien Hage Geingob. (Photo par Alexander ShcherbakTASS via Getty Images)

Le président namibien Hage Geingob a appelé mercredi à la vigilance face à l’éventuelle émergence d’une deuxième vague d’infections au COVID-19 dans ce pays d’Afrique australe.

«Nous devons… maintenir notre niveau de vigilance et de vigilance à tout moment», a déclaré Geingob lors d’un briefing dans la capitale, Windhoek, sur la pandémie et les mesures de réponse du comté.

Il a attribué la baisse des cas positifs en Namibie au cours des quatre dernières semaines aux efforts collectifs contre le COVID-19.

“Je félicite les Namibiens pour leur patience, leur maturité et la responsabilité dont ils ont fait preuve pendant ces mois difficiles”, a déclaré Geingob.

Il a déclaré que la Namibie rouvrirait progressivement ses frontières sur une base de réciprocité; reprendre les activités sociales, y compris les sports de contact; et rouvrir l’enseignement en face à face pour les écoles et les collèges où la distanciation sociale est possible.

La Namibie a jusqu’à présent signalé 12 367 cas confirmés de COVID-19.

Parmi ceux-ci, 10 528, soit 85%, se sont rétablis, tandis que 1 707, soit 14%, restent actifs.

Le nombre de décès liés à la pandémie s’élève à 132.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page