NewsSports

Mettre fin aux manifestations de Sars: le milieu de terrain John Ogu appelle au boycott de l’équipe nigériane

Ogu a joué contre l’Angleterre à Wembley en 2018 mais était un sous-marin inutilisé dans tous les matches du Nigeria à la Coupe du monde cette année-là.

Le milieu de terrain nigérian John Ogu a appelé son équipe à boycotter les matchs à venir pour protester contre le gouvernement du pays.

Ogu, qui a 26 sélections, a déclaré qu’un boycott “ferait une déclaration”.

Mardi, l’attaquant de Manchester United, Odion Ighalo, a qualifié le gouvernement de son pays de “honte pour le monde”.

Il y a eu des semaines de manifestations au Nigéria, la plupart des jeunes exigeant le démantèlement d’une unité de police notoire, la Special Anti-Robbery Squad (Sars).

L’armée nigériane a nié avoir tué des manifestants et le président du pays, Muhammadu Buhari, a exhorté les manifestants à cesser de manifester et à s’engager avec le gouvernement.

Le groupe de défense des droits Amnesty International a déclaré que les forces de sécurité avaient tué au moins 12 personnes à Lagos, la plus grande ville du Nigéria, mardi.

Le Nigéria a organisé des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations en novembre et Ogus a déclaré que même si le pays perdait sa place dans le tournoi, “ce serait un prix à payer”.

“Quel est l’intérêt de représenter le pays si c’est ce que les politiciens, les gens que nous représentons, peuvent nous faire?” Ogu, 32 ans, a déclaré à l’émission World Football sur la radio BBC World Service.

«Je pense que c’est la meilleure chose à faire en ce moment jusqu’à ce qu’ils reprennent leurs esprits et nous écoutent.

«Nous voulons un bon gouvernement, que la brutalité policière cesse, nous voulons que les Sars arrêtent, nous voulons que les meurtres cessent, nous voulons de bonnes lois, nous voulons des opportunités d’emploi. C’est juste fou.

“Je pense que la plupart de mes collègues comprennent d’où je viens, j’aimerais que nous puissions le faire. Il y a des matchs à venir et si nous boycottons ces jeux, je suis sûr qu’ils sauront que nous avons fait une déclaration.

“Je n’ai vraiment parlé à aucun de mes coéquipiers à ce sujet. Ils ressentent les gens ici, leurs proches, ceux qui sont morts. Je suis sûr que les joueurs sont au courant.”

Ogu est de retour à Lagos après avoir quitté le club saoudien Al-Adalah en septembre.

«À Lagos, c’est brutal maintenant. Brûler des banques, des voitures, des postes de police. Il est dangereux de sortir. Le pays est en pagaille.

«J’ai participé aux manifestations six ou sept fois. C’est toujours pacifique.

“Je ne sais pas [whether there will be a boycott]. Je ne sais pas ce qu’il y a dans le cœur des autres garçons. Je suis sûr que tout le monde y pense maintenant. Nous avons un match le mois prochain. Si cela continue le mois prochain, nous ne jouerons pas.

“Comment puis-je aller dans l’équipe nationale pour représenter mon pays pour représenter le gouvernement et le peuple quand je pense aux âmes perdues de ceux qui ont été tués?”

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page