News

Les Seychelles votent pour le président et les législateurs en élection

Un électeur (à droite) dépose son bulletin de vote dans un bureau de vote pour les élections présidentielles et législatives à Victoria, Seychelles, le 22 octobre 2020. Environ 70 000 électeurs devaient voter lors des élections présidentielles et parlementaires du 22 au 24 octobre aux Seychelles , un pays archipel de l’océan Indien. (La Nation / Document via Xinhua)
Un électeur (à droite) dépose son bulletin de vote dans un bureau de vote pour les élections présidentielles et législatives à Victoria, Seychelles, le 22 octobre 2020. Environ 70 000 électeurs devaient voter lors des élections présidentielles et parlementaires du 22 au 24 octobre aux Seychelles , un pays archipel de l’océan Indien. (La Nation / Document via Xinhua)

La plupart des électeurs seychellois voteront samedi lors d’élections présidentielles et parlementaires de trois jours à travers un archipel idyllique qui a été économiquement martelé par le coronavirus.

Les bureaux de vote ont ouvert à 03h00 GMT sur Mahé, Praslin et La Digue – les trois principales îles des Seychelles, qui abritent la majorité de ses 74600 électeurs, le reste vivant sur le territoire lointain de la nation de l’océan Indien.

Le vote a eu lieu jeudi et vendredi sur quelques dizaines de ces îles périphériques, principalement pour les employés des hôtels ou de l’autorité de gestion insulaire, qui se sont rendus dans des bureaux de vote éphémères avec du matériel électoral transporté par avion ou par bateau.

Certains sur les îles principales ont estimé que les travailleurs essentiels, comme le personnel hospitalier et infirmier, ont également voté jeudi.

L’opposition, battue de justesse lors d’une élection présidentielle en 2015 et soutenue par une victoire historique lors d’un scrutin parlementaire un an plus tard, espère sa première victoire présidentielle en 40 ans depuis l’indépendance des Seychelles.

Elle est opposée au sortant Danny Faure, 58 ans, qui se présente sous le parti récemment rebaptisé United Seychelles, au pouvoir depuis 1977.

Son principal rival est le prêtre anglican Wavel Ramkalawan, qui tente sa sixième chance à la présidence et n’a perdu que 193 voix contre Michel lors d’un second tour de scrutin sans précédent en 2015.

Les Seychelles n’ont enregistré que 149 cas de COVID-19, pour la plupart importés, cependant, la pandémie a non seulement entraîné des restrictions dans les campagnes, mais aussi sur les voyages mondiaux dans une région qui dépend largement du tourisme.

L’économie a considérablement ralenti depuis le début de la pandémie et le chômage est passé de 4,8 à 6,3%, selon les chiffres du gouvernement.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page