News

L’ONU va lancer une deuxième campagne de vaccination contre la polio en Somalie

FILE PHOTO: Un agent de santé tente de vacciner un enfant lors d’une campagne de vaccination contre la polio./PIUS UTOMI EKPEI / Getty Images)
PHOTO DE FICHIER: Un agent de santé tente de vacciner un enfant lors d’une campagne de vaccination contre la polio./PIUS UTOMI EKPEI / Getty Images)

Une deuxième campagne de vaccination contre la polio devrait commencer dimanche en Somalie, ciblant 1,65 million d’enfants de moins de cinq ans, avec un vaccin antipoliomyélitique oral dans les régions du sud et du centre, a annoncé samedi l’ONU.

La campagne de quatre jours visera à mettre fin à l’épidémie de polio actuellement en cours, qui a déjà infecté 23 enfants, ont déclaré le ministère de la Santé, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF dans un communiqué conjoint publié à Mogadiscio.

Fawziya Abikar Nur, ministre par intérim de la Santé, a déclaré que le premier cycle de cette campagne de vaccination a démontré que les agents de santé somaliens peuvent être comptés pour fournir des services de vaccination vitaux en toute sécurité pendant la pandémie de COVID-19.

«À l’aide de masques, de désinfectant, de lavage des mains et de mesures d’éloignement physique, les vaccinateurs et les équipes de mobilisateurs sociaux ont rencontré en toute sécurité les familles, répondu aux questions des parents et vacciné les enfants. Le premier tour a été un grand succès et nous avons de grandes attentes pour le deuxième tour », a déclaré Nur.

Les deux agences des Nations Unies et le ministère de la Santé ont confirmé que 8 951 équipes de santé bien formées mèneront la phase finale d’une campagne contre la poliomyélite porte-à-porte à deux tours dans les régions du centre et du sud du pays, du 25 au 28 octobre. .

Selon l’OMS, les équipes de santé de la poliomyélite se sont jointes à la lutte contre le COVID-19 en Somalie depuis janvier, fournissant un soutien dans la recherche, le suivi et le suivi des cas suspects et confirmés.

Il a déclaré que bien que les agents de santé aient été contraints de suspendre les services de santé réguliers pour s’occuper de la pandémie de COVID-19, le mois dernier, la Somalie a pris des mesures audacieuses pour reprendre ses activités de santé régulières, en menant des campagnes de vaccination pour arrêter la propagation d’une souche rare de poliovirus.

L’OMS a déclaré que certains des principaux défis auxquels la Somalie est confrontée sont d’atteindre les enfants vulnérables qui sont difficiles d’accès en raison de la sécurité et d’autres problèmes logistiques, et d’assurer aux soignants que les vaccins contre la polio sont sans danger pour les nouveau-nés.

«Grâce aux progrès que nous avons accomplis jusqu’à présent, nous aimerions croire que nous sommes maintenant dans la dernière ligne droite du voyage d’éradication de la poliomyélite», a déclaré Mamunur Malik, représentant de l’OMS pour la Somalie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page