News

Île de Wight: la police est confrontée à un «incident en cours» à bord d’un pétrolier

La police en vestes haute visibilité contrôle le contrôle des foules lors d’un événement au Royaume-Uni

La police britannique est confrontée à un «incident en cours» à bord d’un pétrolier, au sud de l’île de Wight.

La Nave Andromeda, immatriculée au Libéria, qui devait accoster à Southampton dimanche matin aurait des passagers clandestins à bord.

Les avocats représentant les propriétaires du navire ont déclaré qu’ils connaissaient l’existence des passagers clandestins, mais que l’incident n’était «à 100% pas un détournement», malgré les rapports, ajoutant que l’on savait depuis un certain temps qu’il y avait des passagers clandestins à bord.

Le député conservateur de l’île de Wight, Bob Seely, a déclaré qu’il y avait «inquiétude» que «le capitaine ne puisse pas contrôler totalement» en raison des passagers clandestins sur le navire de 240 pieds de long (73 m) et «dans quelle mesure ils représentent une menace pour le navire ou l’équipage du navire ».

Un porte-parole de la Chambre britannique de la navigation a déclaré: «Nous sommes au courant d’un incident à bord du Nef Andromeda au large de l’île de Wight et sommes en contact avec les autorités compétentes. Nous pensons que cela est probablement lié aux passagers clandestins à bord, mais nous attendons plus d’informations. »

L’Agence des garde-côtes maritimes a déclaré qu’elle aidait la police et que des hélicoptères de recherche et de sauvetage étaient sur les lieux.

Le ministère de la Défense a déclaré à la BBC qu’il n’y avait aucune implication militaire dans l’opération.

Selon les sites Web de suivi maritime, le pétrolier avait quitté Lagos, au Nigéria, le 5 octobre.

Article précédentLe Cameroun accuse les séparatistes d’avoir massacré des enfants
Avatar

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page