News

La police nigériane tue six militants de Boko Haram lors d’une fusillade

ABUJA, NIGERIA – 22 MAI: Un policier nigérian monte la garde lors d’une manifestation (photo de Nacer Talel / Anadolu Agency / Getty Images)
Fichier photo. ABUJA, NIGERIA – 22 MAI: Un policier nigérian monte la garde lors d’une manifestation (photo de Nacer Talel / Agence Anadolu / Getty Images).

Au moins six militants de Boko Haram ont été tués par la police nigériane lors d’une fusillade alors qu’ils tentaient de prendre le contrôle d’une communauté dans l’État nord-est de Yobe, a déclaré dimanche un porte-parole de la police.

La police a engagé les militants de Boko Haram dans une fusillade samedi, alors qu’ils ciblaient la ville de Babangida dans la région du gouvernement local de Tarmuwa, a déclaré Dungus Abdulkarim, le porte-parole de la police, à Xinhua à Damaturu, la capitale de l’État.

L’affrontement a duré environ trois heures, au cours desquelles certains militants se sont échappés blessés par balle, tandis qu’un policier a été tué et un autre blessé, a-t-il déclaré.

«Les terroristes ont incendié un véhicule du groupe de vigilance, ils ont également détruit une partie du secrétariat du conseil, un poste de police divisionnaire et une base militaire avant d’être repoussés», a-t-il dit.

En outre, l’attaque a conduit à la destruction de certains actifs du gouvernement, provoquant la panique parmi les habitants, a déclaré le porte-parole, notant que des policiers mobiles ont intensifié la recherche des militants dans la zone.

Boko Haram tente de créer un État islamiste dans le nord-est du Nigéria depuis 2009, étendant ses attaques aux pays du bassin du lac Tchad.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page