News

L’Algérie approuve la nouvelle constitution | CGTN Afrique

Le chef de l’Autorité électorale nationale indépendante algérienne pour les élections, Mohamed Charfi, a annoncé lundi que la constitution amendée votée par référendum populaire dimanche avait été approuvée avec un taux de 66,8%.

Charfi a déclaré lors d’une conférence de presse que le nombre total d’électeurs a atteint 5,6 millions sur 24,4 millions d’électeurs éligibles, soit un taux de participation de 23,7%.

Il a précisé que le nombre de votes «Oui» a atteint plus de 3,3 millions, soit 66,8% du nombre total.

Charfi a en outre supposé que les résultats du référendum «sont corrects du point de vue juridique et constitutionnel».

Il a conclu que la participation au référendum est «la preuve du soutien du peuple au changement avant la construction d’une nouvelle Algérie, dans laquelle le peuple aura sa parole, comme cela a déjà été fait lors du référendum de dimanche».

Cet amendement constitutionnel est le huitième depuis l’indépendance de la nation nord-africaine en 1962.

La constitution nouvellement approuvée comprend quelques articles controversés, y compris la possibilité, pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie, d’envoyer des troupes à l’étranger pour soutenir les missions de maintien de la paix de l’ONU.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page