News

Le chef de l’IGAD déclare que le COVID-19, une invasion de criquets pèlerins poussant l’IGAD «à être plus adaptable»

ADDIS ABEBA, ETHIOPIE – 23 MAI: Le président du Conseil des ministres de l’IGAD et le ministre éthiopien des Affaires étrangères Workneh Gebeyehu prononcent un discours lors de la session de clôture après les réunions dirigées par la deuxième phase de la négociation de paix dirigée par l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), à Addis-Abeba , Éthiopie, le 23 mai 2018 (Photo de Minasse Wondimu Hailu / Anadolu Agency / Getty Images)

La série de crises qui affectent la région de l’Afrique de l’Est, principalement la pandémie COVID-19 en cours, l’invasion de criquets pèlerins et les inondations, poussent l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) «à être plus adaptable que jamais», le bloc régional m’a dit.

La déclaration a été faite par le secrétaire exécutif de l’IGAD, Workneh Gebeyehu, qui a souligné dimanche qu’il s’efforçait d’atténuer les effets néfastes des soins de santé ainsi que les catastrophes naturelles dans la région.

«La succession de crises qui ont affligé notre région à travers la pandémie COVID-19, l’invasion de criquets pèlerins et les inondations nous ont obligés à être plus adaptables que jamais», a déclaré le secrétaire exécutif de l’IGAD, Workneh Gebeyehu.

«Cela a été une année à tirer des leçons, à nous adapter aux nouvelles méthodes de travail et à affiner notre réponse simultanée à de multiples menaces», a déclaré le chef de l’IGAD.

L’IGAD, qui formule actuellement sa stratégie d’intervention quinquennale pour 2021 à 2025, rassemble l’ensemble de ses divisions, programmes et institutions pour discuter de la précédente stratégie quinquennale d’achèvement de 2016-2020 et pour la formulation de sa prochaine plan de mise en œuvre quinquennal.

S’adressant à une réunion pour formuler le prochain plan stratégique quinquennal du bloc régional, il a souligné l’importance de la communication, de la coopération et de la coordination dans la formulation de la stratégie de l’organisation.

«Alors que nous identifions nos priorités stratégiques pour les 5 prochaines années, mettons nos employés et leurs besoins et préoccupations les plus urgents au premier plan de nos préoccupations», a déclaré Gebeyehu.

«Je demande à nous tous de ne jamais oublier pour qui nous travaillons. C’est au nom de nos frères et sœurs, les contribuables assidus de nos pays respectifs que l’IGAD s’efforce », at-il ajouté.

La stratégie régionale, formulée tous les cinq ans, guide l’organisation pour qu’elle s’acquitte efficacement de son mandat. La stratégie régionale 2016-2020 promeut six objectifs stratégiques qui comprennent la réalisation de la sécurité alimentaire, la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles, la coopération économique et l’intégration régionale, le développement social, la bonne gouvernance, la paix et la sécurité, ainsi que le renforcement de l’entreprise capacité de l’IGAD.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page