News

Les Algériens révisent leur constitution avec un taux de participation record

Électeur sur un fond de drapeau de l’Algérie de renonciation. Illustration 3D.PHOTO/Getty

Les Algériens ont approuvé une version révisée de la constitution de leur pays avec les deux tiers des suffrages exprimés, a annoncé lundi la commission électorale, après un taux de participation record à un référendum.

Le texte révisé a été adopté avec 66,8% des voix, avec un taux de participation record de seulement 23,7%, selon la commission électorale.

Le vote de dimanche a été largement considéré comme une manœuvre du régime pour neutraliser le mouvement de protestation Hirak, qui à son apogée avait renversé le président de longue date Abdelaziz Bouteflika.

Le Hirak avait appelé au boycott d’un vote sur le document, largement rejeté par les constitutionnalistes.

Moins de 15% des électeurs éligibles ont approuvé le document, a-t-il déclaré.

«La nouvelle version du texte ne change pas beaucoup par rapport à l’ancienne constitution», a déclaré Cherif Driss, professeur de sciences politiques à l’université d’Alger.

Le scrutin a eu lieu en l’absence du président Abdelmadjid Tebboune, hospitalisé à l’étranger et largement soupçonné d’avoir le COVID-19.

Tebboune lui-même a pris ses fonctions après une élection de décembre avec un taux de participation d’un peu moins de 40%, le plus bas d’un vote présidentiel depuis l’indépendance de la France en 1962.

Cela fait suite à des mois de manifestations du Hirak appelant à une refonte complète du système au pouvoir en Algérie.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page